Ventes Fences Sélection : « Un gros 4 point sur l'entrée le premier jour »

lundi 12 septembre 2016

  • imprimer

Suite aux Ventes Elite organisées la semaine dernière pendant la Grande Semaine de l'Elevage, 182 chevaux, foals et poulinières étaient présentés lors des Ventes Sélection les 10 et 11 septembre à Bois-le-Roi. Origines prestigieuses, jeunes chevaux de qualité, organisation irréprochable, tous les ingrédients étaient réunis pour que les prix s’envolent, mais les acheteurs se sont montrés un peu frileux, en dépit d’une température encore estivale.

 largeL

Béatrice Fletcher

Dubai Palordet, vendu dimanche

Arnaud Evain en convenait, la journée de samedi a été difficile. « Il manque la clientèle de l’amateur français qui a un peu disparu des enchères. Soit ils sont absents, soit ils hésitent à enchérir car ils font le calcul de la TVA à 20% qui vient s’ajouter au prix du cheval (plus les 12% de frais appliqués par Fences ndla). En raison d’une grande concurrence d’événements, de nombreux marchands étrangers sont absents. Par ailleurs, samedi, les chevaux les plus impressionnants passaient en deuxième partie de journée. Les acheteurs potentiels les avaient vus lors des répétitions. Ils ont donc attendu pour placer leurs enchères, et la première partie de la journée a été un peu molle. Suite à un effet d’entraînement, l‘ambiance était plombée. De plus, la chaleur a fatigué les chevaux. »

En dehors de sept chevaux vendus aux alentours de 10 000 €, et de moins d’une dizaine de sujets adjugés entre 10 000 et 17 000 €, à savoir le BWP Nero van't Prinsenveld, mâle fils de Toulon, c’est la jument issue du même élevage, Notre Dame van't Prinsenveld, fille de Echo Van’t Spieveld Rinselveld, qui signait le record de cette journée en faisant tomber le marteau pour 20 000 €. Un record qui ne sera pas battu le dimanche. « Dimanche matin, nous avions une belle vente de service de l’élevage allemand Gestüt Eichenhain. Nous sommes partis sur un meilleur pied, poursuit Arnaud Evain, interrogé en fin d’après-midi. Au bilan des deux journées, nous enregistrons environ 75 % de chevaux vendus, ce qui est tout à fait normal et classique pour des ventes aux enchères. En fait, nous avons fait un gros 4 point sur l’entrée du premier jour, aujourd’hui ça va mieux. » Samedi soir, au moins un tiers des rachats (21) ont été traités à l’amiable. On considère que le marché est sincère dès lors que les 2/3 des chevaux sont vendus. Pour tenter d’expliquer le manque d’enthousiasme des acheteurs vis à vis de certains chevaux, l’agence Fences envisage de se livrer à une étude des résultats des ventes par rapport aux diagnostics vétérinaires dont les radios qui font état de fragilités, voire de lésions, évaluées selon un système d’étoiles, et d’en tenir compte éventuellement l’an prochain. Il apparaîtrait en effet que les acheteurs se montrent timides par rapport aux chevaux labellisés 3* et que seuls les sujets dont les radios sont irréprochables (5*) permettent de faire monter les enchères. Arnaud Evain le confirme, la programmation de ces ventes de Sélection, qui, depuis trois ans, remplacent l’ex « Marché » qui se tenait en novembre, est destinée à être pérennisée. « D’une part ce système permet une meilleure synergie dans les frais d’organisation et de logistique (boxes, tentes, estrades, tables déjà en place, ndla) et d’autre part pour les vendeurs, le fait que la vente se déroule en septembre et non en novembre représente deux mois d’entretien en moins. »

Grand coup de chapeau à toutes les équipes de l’agence Fences mobilisées pendant ces deux semaines consécutives et qui ne ménagent pas leurs efforts pour que tous ces jeunes chevaux, en dépit d’un environnement inconnu et d’une ambiance électrique, se présentent dans les meilleures conditions, grâce à une organisation huilée et millimétrée. Pour en savoir plus, regarder « Les Coulisses de Fences » sur la page Facebook de l’agence Fences.  

Résultats complets ici

Sur place, Béatrice Fletcher

  • imprimer

0Commentaires

SYLVAIN P | 12/09/2016 12:42
Un gros effort... ils prennent 20% à l'éleveur + des frais d'inscription et la visite véto, ils prennent 12% à l'acheteur qui doit en plus redonner 20% de TVA s'il est amateur. C'est plutôt l'acheteur qui fait un gros effort !!!


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société


ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr