Ventes à l'amiable de Saint-Lô: Top price à 45 000€
samedi 17 août 2013

NHS vente à l'amiable
Les brassards jaunes indiquaient les chevaux à vendre

Le NHS innovait cette année en proposant une vente à l'amiable de chevaux de sport lors du CIR de Saint Lô. Lier la commercialisation et la valorisation, c'est l'idée de Jean-Pierre Kervadec. il est au micro de Cavadeos pour dresser le bilan.

Commentaires


PHILIPPE P | 19/08/2013 12:15
Il ne s'agit pas de hurler mais de donner des informations significatives.
En l'espéce l'information importante n'était pas le prix d'un cheval mais ce qu'il est advenu des 136 autres chevaux, quelles conclusions en tirer et comment faire pour que cela aille mieux la prochaine fois.

Ce n'est pas en se cachant derrière son pett doigt et en disant qu'on a les meilleurs chevaux du monde que la situation va changer . Encore moins en tenant des propos désobligeants, des jugements de valeur stériles, ou des leçons de bien-pensance en pensant qu'ils remplaceront l'examen des faits et la recherche de solutions.

Ph. POPPE

PASCALE L | 19/08/2013 09:02
il y a les hurleurs et les entrepreneurs. ces derniers ont tout mon respect : ils bougent et font bouger les choses dans une période particulièrement difficile qui déborde de mauvaises nouvelles, ce qui excite les hurleurs comme la benne à ordures excite les chiens errants.
Ph Prévost

PHILIPPE P | 18/08/2013 09:08
Si non retire les 18 poneys et les 3 cobs cela fait 20 chevaux de vendus sur 137 présentés soit 14.6%, et ce sur un évènement phare de l'élevage qui cumule" un savoir-faire important" exercé sur "des souches extraordinaires" elle-même élevées sur "des terres extraordinaies"
Tout va très bien madame la marquise! il n'y a que 85.4% de chevaux invendus

Ph. POPPE