Calimucho et First, voyage mouvementé
mercredi 01 septembre 2004

First - Florian angot caresse
ph : cosinus prod

Contrairement à leurs acolytes de transport, Calimucho et First de Launay-HN, ont connu un retour d’Athènes mouvementé. Si tous deux sont arrivés à bon port sans drame, l’un est quitte pour une belle balafre, et l’autre pour quelques jours de diète.

Pour l’étalon du haras de Saint-Lô partenaire de Florian Angot, c’est l’avion qui a posé problème. Le stress, a priori, lui a déclenché des coliques durant le vol. Traité immédiatement et veillé tout le long par Lieve Vandekeybus, et Kevin Verdier, son groom, le bel alezan a pu rentrer sans encombre. « Durant son transfert de l’aéroport de Nantes à Saumur, ça allait déjà mieux », rassure Olivier Le Page.

En photo : Florian Angot et First de LaunayPhoto d'archive : cosinus prod

Le beau bai de Julia Chevanne s’est lui, impatienté dans le camion le ramenant de Saumur : « A la hauteur de Rambouillet, le camion a rencontré des bouchons, Cali supporte mal quand ça s’immobilise trop longtemps. Il s’est pointé et s’est retourné. Le vétérinaire était là quand il est arrivé, il lui a fait une quinzaine de points de sutures sur le chanfrein, à première vue rien de grave. Il est en train de manger mes rosiers et a déjà démembré sa mascotte en peluche des jeux, c’est bon signe ! Il va rester au pas quelques jours et reprendre progressivement le travail. J’avais de toute façon prévu de lever le pied sans l’arrêter complètement. Il ne devrait pas reprendre les concours avant le mois d’octobre. »

En photo, Julia Chevanne et Calimucho Ph : cosinus prod