Raining Tour…
lundi 28 février 2005

Michel Robert et Galet d'Auzay portrait
Michel Robert et Galet d'Auzay, un couple fusionnel ! © Cosinus Prod

Vejer de la Frontera n’échappe pas au frimas ambiant, ce week-end seules quelques épreuves se sont courues dans des conditions délicates et le Grand Prix a dû être annulé. A défaut de résultats, Michel Robert nous donne des nouvelles du terrain et de Galet d’Auzay.

« Ce matin il pleut encore et la météo n’annonce pas d’amélioration immédiate, c’est le raining tour ! s’amuse Michel Robert. Les organisateurs décident au fur et à mesure du déroulement des épreuves pour préserver les chevaux et les terrains. Même certaines carrières en sable ont du mal à absorber l’eau. Il faut donc alterner d’un terrain à l’autre, heureusement ce ne sont pas les carrières qui manquent ici (huit terrains, ndla).

Descendu avec seulement trois chevaux, Michel a repris la compétition la semaine dernière en dépit de quelques douleurs persistantes suite à sa chute à Bordeaux, Galet, lui, travaille, mais en dehors des épreuves : « Je remonte des parcours même si mon épaule me tire encore un peu, j’ai fait trois épreuves avec Laura et Million, je suis satisfait. Galet ,lui, n’est pas ressorti. J’ai décidé qu’il ne ferait pas Bercy et retournera directement sur des épreuves extérieures. Il a eu quelques raideurs suite à sa chute à Bordeaux, une barre lui a mis un petit coup dans le postérieur, mais il n’a jamais boité. Je le monte tous les jours sur le plat. Je n’ai pas encore défini la suite de notre programme avant La Baule. » Retour sur l’info espagnole en fonction du bon vouloir de la météo !