Travaux du Grand Parquet, c’est parti !
lundi 03 février 2020

Petit parquet Fontainebleau
A l'issue des travaux qui devraient durer quatre ans, le site du Grand Parquet disposera de trois carrières aux normes olympiques © Béatrice Fletcher

Après plusieurs mois d’attente, la nouvelle est tombée voilà quelques jours, les travaux du Grand Parquet vont enfin commencer !

Pascal Gouhoury, maire de Samoreau et président de la communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau (CAPF) depuis 2017, l’explique : concernant la première phase de travaux de réaménagement du Grand Parquet, les appels d’offre ont été fructueux, les analyses réalisées, les entreprises ont été choisies en fin de semaine dernière. « Suite au groupe de travail initié avec tous les partenaires, CAPF, région, Fédération française d’équitation, SHF, Office national des forêts, Comité régional d’équitation d’Ile de France et les champions olympiques (qui avaient alerté les collectivités régionales sur une éventuelle gestion privée du Grand Parquet ndla), nous nous sommes mis d’accord cet hiver sur un plan d’ensemble d’investissement, avec trois carrières aux normes olympiques, équipées d’un système d’arrosage par capillarité, de 80m x 110m, à savoir le Petit et le Grand Parquet, plus le rassemblement de la carrière des Princes et de la carrière de Diane. Dans le phasage des travaux, nous commençons par le Petit Parquet, immédiatement (phase 1), de sorte qu’il soit disponible pour la saison 2020, à partir d’avril. L’hiver prochain devrait  être mis à profit pour les travaux de la carrière des Prince/Diane. Au cours de cette phase 2, les abords seront réaménagés pour le village exposants. Par ailleurs, une nouvelle série d’au moins 250 boxes supplémentaires sera réalisée. Outre l’aménagement en sable du terrain d’honneur, la dernière phase prévoit également, à terme, la couverture de la carrière du Spring Garden, qui requiert une longue procédure. Ce plan d’investissement est réalisé sur préconisation, et en accord avec la FFE. A noter, cette première phase de travaux est financée par le département, la région Ile de France, le Fonds Eperon et la CAPF. » 

L’ensemble des travaux, dont le montant est estimé de 4 à 5 millions d’euros, devrait se dérouler sur un minimum de quatre ans. Le Grand Parquet devrait donc être fin prêt pour devenir centre d’accueil et base arrière des Jeux Olympiques de 2024. Reste à finaliser la structure administrative et le montage juridique de la gouvernance du site. Une réunion est prévue en mars prochain.