À Corps-Nuds, Ludovic lègue son savoir-faire
mercredi 29 janvier 2020

Sport Etudes Ludovic Leygue Ecuries de Launay
Le récent Sport-études de Ludovic Leygue, en Bretagne, a trusté les podiums lors de la rencontre nationale organisée à l'occasion d'un stage fédéral à Lamotte Beuvron © Coll.

Reprises il y a moins de trois ans, sous l’expertise de Ludovic Leygue, les Écuries du Launay font partie des meilleurs Sports études en France avec son label excellence. Depuis une dizaine de jours, il peut même être cité comme le numéro un puisqu’il a remporté la compétition des Sports études excellence à Lamotte-Beuvron.

Afin de mettre en avant les établissements permettant aux graines de champion d’allier études et sport, la Fédération Française d’Équitation a organisé du 17 au 19 janvier un stage pour ces écoles. Ce rassemblement, effectué au Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron, permet aux différents Sports études de préparer la nouvelle saison mais également de s’évaluer face à la concurrence puisque le week-end termine par une compétition. Comme lors des stages fédéraux pour les équipes de France, ce moment d’échange était encadré par des experts. En effet, les cavaliers de Ludovic Leygue ainsi que les autres participants ont pu évoluer sous les yeux d’Emmanuel Quittet et Pascal Henry. Référant pour les sports études, le dernier déclarait : « Je remarque avec plaisir que l’implication des entraîneurs dans le travail fédéral porte ses fruits. Aujourd’hui, le discours est homogène. Une autre satisfaction est de voir des cavaliers issus des structures labellisées Sport études excellence intégrer les stages équipe de France, c’est aussi leur rôle. »

Des parcours mais pas que… 

S’ils sont spécialisés dans le saut d’obstacles, les cavaliers présents ont dû affronter des barres atteignant 1.30m mais aussi des tests de culture général et de dressage. Les élèves de Ludovic Leygue, représentant les écuries bretonnes de Launay, ont trusté les podiums dans l’épreuve par équipes puisque la première et la troisième place leur revient : seul le haras de Bel Air parvient à s’intercaler dans ce trio de tête. Enfin, pour le classement individuel les Bretonsont du céder la victoire à Marie-Emmanuelle Pene pour les écuries Laporte mais Raphaëlle Piechaczyk et Lana Messina sont deuxième et troisième.

Sur la route du haut-niveau

Vainqueur notamment du Grand Prix de Paris Bercy, Ludovic Leygue n’en est pas à son coup d’essai en tant qu’entraineur. Derrière Andrea Herck depuis de nombreuses années il l’a notamment emmené jusqu’aux mondiaux de Tryon ainsi qu’au championnat d’Europe de Rotterdam. Cependant, Ludovic et sa compagne Dorothée Puidupin peuvent être particulièrement fiers du travail réalisé en si peu de temps avec leurs jeunes élèves. En effet, en plus de ce stage les cavaliers des écuries de Launay ont été sur tous les fronts en 2019 et particulièrement Aurelien Puidupin. Vice-champion de Bretagne en Amateur 1, il a également terminé sa carrière poney avec une médaille au championnat de France avant d’enchainer sur une victoire pour sa première épreuve internationale lors du CSI du Mans. De plus, comme l’évoquait Pascal Henry, ces cavaliers prennent la direction de l’équipe de France. Âgée de douze ans, Lana Messina fait partie de ceux-là puisqu’elle est présélectionnée pour les championnats d’Europe Children. Parmi les plus jeunes installations de France, les Écuries du Launay ne sont pas encore bien connues, cependant elles devraient, mais aspire à devenir dans les années futurs un accès au haut-niveau.