Les webconférences à suivre en décembre
vendredi 03 décembre 2021

Webconférences IFCE illustration
Chaque semaine 2 webconférences sont proposées : les mardis et jeudis à 11h30. © IFCE

Les 7, 14 et 16 décembre prochains, l'IFCE proposera, comme chaque mois, des webconférences autour de sujets variés. Au programme de ces derniers rendez-vous de l'année : la déontologie de l'homme de cheval, la visite sanitaire obligatoire équine, et la notion de "feeling" en équitation.

Qui dit nouveau mois, dit nouvelle programmation des webconférences proposées par l'IFCE ! Accessibles depuis ordinateur, tablette et mobile, ces conférences en ligne permettent d’approfondir ses connaissances en trente minutes sur un sujet donné, de dialoguer en direct avec un spécialiste et de lui poser des questions. La première d'entre elles aura lieu ce mardi 7 décembre de 11h30 à 12h et abordera le sujet de la déontologie de "l'homme de cheval". À partir d’une enquête de terrain menée dans tous les secteurs équins, cette webconférence propose d’analyser comment les professionnels enquêtés mobilisent l’idéal-type de l’homme de cheval en tant que garant de la moralité « en acte » des relations de travail entre humains et équidés.

La deuxième webconférence de ce mois de décembre sera quant à elle au sujet de la visite sanitaire obligatoire pour les chevaux et aura lieu le mardi 14 décembre de 11h30 à 12h. Il s'agira plus précisément d'un bilan de la première campagne du RESPE autour de la VSO. Les experts présents reviendront ainsi sur la mise en place de cette visite sanitaire ainsi que ses raisons et ses objectifs pédagogique et analytique, mais aussi sur les freins qui l'empêchent d'être réalisée par toutes les personnes pourtant concernées.

Enfin, le jeudi 16 décembre, de 11h30 à 12h, c'est la notion de "feeling" en équitation qui fera l'objet d'une webconférence. Objectif : identifier les déterminants sensorimoteurs de l’expertise des cavaliers et y associer les méthodes d’entrainement des professionnels. Car l’équitation est une discipline sportive particulière dans la mesure où le cavalier doit s’adapter en permanence à son cheval afin de maintenir son équilibre en posture « à califourchon ». L’équilibre est une notion prépondérante pour le cavalier et repose sur l’interaction de systèmes sensori-moteurs comme la vision par exemple. Le maintien de l’équilibre du cavalier et la synchronisation spatio-temporelle du couplage cavalier/cheval dépendent donc de l’intégration optimale des signaux sensoriels qui évoluent avec le niveau d’expertise et selon le type d’activité.

Pour vous inscrire, cliquez ici. Clôture des inscriptions à 14h30 la veille de la webconférence.