Quand les "CFI" prennent les rênes
jeudi 26 février 2004

CFI-saumur-peters-diriac
Pierre-David Peters et Diriac - Ph. Les Garennes

Les élèves du « Cours de Formation Instructeurs » (CFI) ouvraient le mercredi 18 février la saison sportive de l'Ecole Nationale d'Equitation avec trois épreuves de concours hippique. Pour l'évênement, leur directeur Hubert Comis avait autorisé l'usage de la carrière Morgat.

En ouverture, une épreuve sans chrono permettait d'admirer un bon lot de chevaux de quatre ans mêlés à quelques vieux routiniers du dressage. Dans ce curieux mélange, duel entre plusieurs générations, treize couples signaient le clear-round à chaque fois très applaudi. Surprise où étonnement - à chaque fois l'esprit de la fête prévalait.

Même ambiance et même succès pour les leaders de la seconde épreuve. Séverine Tolleter (Marseilles) affichait le chrono de 75 sec. avec Indienne. Clémence Cathala, membre de l'équipe de France de dressage prouvait son pluralisme sur ce parcours d'obstacles en signant 78 sec. Il fallait attendre la fin de l'épreuve pour applaudir le vainqueur. Michel Thers, un cavalier d'Aurillac passionné de complet tournait très court après l'oxer n°3 pour économiser du terrain et quelques précieuses secondes. Le micro de Pierre-David Peters annonçait 69 sec. C'était gagné pour Michel associé à Hardi... le bien-nommé. Les écuries du Coeur-Mécenat représentées par Bruno Saint-Cast accompagnaient Hubert Comis à la remise des prix. La sellerie Belloir avait préparé de sympathiques paquets-cadeaux pour les douze cavaliers classés.

Dans le prix "Hotel Le Canter", la lutte a été acharnée pour accéder au podium. Cinq cavaliers venus du Haras de Jardy complètaient le solide peloton régional.

Jessica Michel (Hyères) descendait de la tribune du jury pour monter ce grand Prix avec Gino. Celle qui avait oeuvré avec passion pour la réussite de ce metting changeait d'habit. Après le coté coeur, elle passait coté piste. Gaëtan Decherf triplait ses chances. Dommage il y avait un obstacle de trop pour la bonne Idée de B'Neville (soeur utérine de Cap de B'Neville) qui a fait grosse impression sur tout le parcours. Au milieu de douze cavaliers barragistes, une seule fille se qualifiait pour ce barrage immédiat - Karen Lesage (Nantes). Ce soir là, victoire était au féminin avec sa belle alezane Egmone d'Alm (Championne de France Hunter 2002).

Prix Mac-Donald : Sont 1er ex-aequo avec un parcours sans faute Sébastien Goyheneix (Lespoir d'Uxelles) ; Caroline Brunaud (Ivanoé des Roches) ; Eloïse Legendre (Fou de Bassan) ; Jean-Michel Lagrange (Hibou des Marais) ; Aurélie Brochard (Gaerton) ; Florent Razavet (Hikorie) ; OlivierSirot (Iliec de Kerlo) ; Eloïse Legendre (Idole) ; Mathieu Cesbron (Grisou) ; Emmanuelle Plee (Javelle de Cuitefeue).

Prix Hotel Le Canter (52 partants) : 1. Michel Thers (Hardi) ; 2. Séverine Tolleter (Indienne de la Vigne) ; 3. Clémence Cathala ( Harpon du Haul) ; 4. Gaëla Durel (Ananas III) ; 5. Chun-Chang Won (Ivanhoë) ; 6. Jessica Berger (Idole du Pré) ; 7. Sophie de Redon (Gazelle du Plessis) ; 8. Eloïse Legendre (Idole).Grand Prix Nissan (32 partants) : 1. Karen Lesage (Egmone d'Alm) ; 2. François Fontaine (Hipocampe) ; 3. Pierre-David Peters (Hopaz du Houx) ; 4. Alexandre Schwartz (Baïkal) ; 5. Pierre Masdupuy (Casse-Pierre) ; 6. Pierre-David Peters (Ex-Avery) ; 7. Jean-Noël Batle (Kim) ; 8. Jean-Michel Lagrange (Gamin).

Reportage photos réalisé par Les Garennes. Contact: lesgarennes@aol.com