Ce que les sports équestres doivent au Prince Phillip
vendredi 09 avril 2021

Prince Philip
Président dee la FEI durant 22 ans, le Prince Philip détient le record de longévité à la tête de l'instance internationale © DR

Président de la Fédération équestre internationale de 1964 à 1986, le Prince Philip est décédé ce matin à l’âge de 99 ans.

Le Prince Philip, Duc d’Edimbourg, a présidé la Fédération internationale durant vingt-deux ans : un record ! Sa longévité à ce poste lui a permis de mener à bien des projets d’envergure. Son soutien aux initiatives telles que le circuit Coupe des nations, le circuit Coupe du monde ou encore les Jeux équestres mondiaux, novateurs à l’époque, a été crucial dans la construction des sports équestres que chacun connait aujourd’hui. Son énergie et son enthousiasme ont également permis la reconnaissance de l’attelage comme discipline régie par la fédération internationale. Une discipline qu’il a lui même pratiqué avec brio, remportant pas moins de quatre médailles mondiales (l’or par équipe en  1980 et le bronze par équipe en 1978, 1982 et 1984). Véritable homme de cheval, il a également pratiqué le polo, là encore avec une indéniable réussite puisque qu’il en a intégré à l’époque le Top 10 des joueurs britanniques. 

Né la même année que celle de la création de la Fédération équestre internationale, il ne partagera malheureusement pas son centenaire avec l’instance… Les nombreuses actions qu’il y a mené ne sont, elles, pas prêtes de s’éteindre. Les sports équestres modernes tels que nous les connaissons lui doivent beaucoup.