La FNC rencontre la nouvelle Ministre de l'Agriculture, Christine Lagarde
mercredi 06 juin 2007

Logo FNC
Logo FNC

Le Président de la FNSEA, ayant invité l’ensemble des Associations Spécialisées
Animales de la FNSEA à une première rencontre avec Christine Lagarde, Marianne Dutoit, Présidente de la FNC, a saisi cette opportunité.

Elle a remis à Madame Lagarde un important document retraçant les grands enjeux et objectifs prioritaires d’une véritable politique nationale du cheval et détaillant les actions à lancer, soutenir et pérenniser.Pour la FNC cette politique doit avoir pour ambition la structuration de la filière, le développement de l’emploi et de l’économie, la sauvegarde de la biodiversité, l’amélioration de la qualité de vie et de la santé, l’animation des territoires et le développement local. Se voulant rassurante, Marianne Dutoit a précisé à Madame Lagarde que pour atteindre ces objectifs, il lui suffisait de mieux répartir les financements et de mieux coordonner les moyens humains et techniques dont bénéficie actuellement la filière.La FNC suggère ainsi de constituer un comité interministériel qui pourrait piloter la réalisation d’un audit financier et organisationnel de la filière, indispensable à une plus grande cohésion…Marianne Dutoit a volontairement conclu son intervention en alarmant Madame Lagarde sur les points réglementaires qu’il convient de résoudre au plus vite :- La défense de la spécificité du PMU et l’évolution du Fonds Eperon- L’exclusion du cheval de l’ordonnance relative à la garantie de conformité- La reconnaissance de l’identification comme acte d’élevage- Une meilleure articulation des diplômes agricoles et équestres- La mise en place d’un dispositif de défiscalisation pour stimuler les investissementsTrès attentive aux principales problématiques soulevées, Madame Lagarde a fait part aux Présidents présents, de sa ferme volonté de travailler en concertation avec les organisations professionnelles agricoles qui lui feront des propositions d’actions « prioritaires, concrètes et responsables ».Jean-Michel Lemétayer, Président de la FNSEA, a, quant à lui, réaffirmé son appui à la FNC pour finaliser l’intégration des acteurs de la filière dans le monde agricole. Et Marianne Dutoit d’espérer, à la sortie du Ministère, au rassemblement rapide des différents acteurs pour définir collectivement les évolutions nécessaires à une meilleure organisation économique de la filière, à son développement durable et surtout à la performance du socle de la filière : l’élevage français !