La filière équine normande soutient l'Ukraine
jeudi 17 mars 2022

© Conseil des Chevaux de Normandie

Suite à l'appel à l'aide de la Fédération équestre ukrainienne, qui a créé la Ukrainian Equestrian Federation Charity Foundation, initiative relayée par la FEI, le Conseil des Chevaux de Normandie propose à la filière équine normande de s'organiser pour venir en aide aux équidés qui subissent les conséquences de la guerre en Ukraine. Plusieurs points de collecte ont été recensés en Normandie pour récolter des produits de première nécessité.

Dans un communiqué, le Conseil des Chevaux de Normandie affirme son soutien aux équidés restés en Ukraine. Comme d'autres pays, où des organisations locales assurent la coordination et la logistique des aides, aussi bien financières qu'en nature, le Conseil des Chevaux de Normandie souhaite apporter sa pierre à l'édifice. « Il y a plus de 100 000 chevaux en Ukraine, beaucoup d’entre eux sont bloqués dans la guerre, sans possibilité de fuir, parfois sans nourriture, ni abri, ni soins. Les propriétaires de chevaux, les écoles d'équitation, les athlètes, les éleveurs et les professionnels sont dans des conditions désespérées sans aucune ressource pour sauver leurs chevaux. Il s’agit de les soutenir et de leur apporter une note d’espoir pour un avenir meilleur », peut-on lire. Dans le but de faciliter l'organisation et l'acheminement de produits de première nécessité « le Conseil des Chevaux de Normandie a rassemblé, sur son site internet, les informations sur toutes les actions qu'il est possible de mener pour venir en aide aux détenteurs d’équidés ukrainiens : accueil de personnes, employer un ressortissant ukrainien, dons en nature, don financier, accueil de chevaux... D'autre part, un groupe Facebook "Filière Equine Normande - Solidarité Ukraine" a été créé. Son objectif : partager et coordonner les initiatives afin d’aider la filière équine ukrainienne. »

Quelle organisation ?

« Le Conseil des Chevaux de Normandie met notamment sur pied l’organisation nécessaire à la collecte des dons en nature (foin, aliment concentré, copeaux principalement). Le Pôle International du Cheval Longines Deauville, le Pôle Hippique de Saint Lô, Normandie Equine Vallée, le Haras du Pin et l’Hippodrome de Mauquenchy ont déjà accepté de devenir points de collecte. Selon le volume des dons, nous pourrons avoir d’autres besoins à l’avenir », précise le communiqué. Dès à présent, les professionnels du milieu équestre ou les particuliers peuvent se rendre dans l'un de ces points de collecte afin de déposer ces produits de première nécessité. « D'autre part, une cagnotte en ligne a été créée pour recueillir des soutiens financiers destinés aux frais de transport et d’acheminement jusqu’en Pologne. La Fédération Equestre Ukrainienne se charge du transport final jusqu’en Ukraine. » Le Conseil des Chevaux de Normandie a également relayé quelques mots de Mykhaylo Parkhomchuk, secrétaire général de la Fédération équestre ukrainienne, qui appelle à la solidarité de la filière à l'échelle internationale : « Aidez-nous à défendre notre pays et nos valeurs ! Être "équestre" signifie un lien unique entre le cheval et l'homme fondé sur la confiance. Notre engagement pour le bien-être de nos chevaux est fort à tout moment et sans compromis. » 

Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site internet du Conseil des Chevaux de Normandie.