C'est un clone de Quidam de Revel !
samedi 24 septembre 2005

zangersheide-melchior-palmer-backer
Ph. DirK Caremans

Eric Palmer a révélé le 24 septembre à 16h30 à Lanaken l’identité de Paris Texas, premier clone d’un cheval de saut d’obstacles, né au printemps dernier. Il n’est autre qu’une copie de l’illustre Quidam de Revel.

Le chercheur français Eric Palmer ancien officier des Haras Nationaux, aujourd’hui à la tête de la société Cryozootech, avait annoncé en début d’année la naissance des deux premiers clones de chevaux de sport : Pieraz Cryoozotech, dont la naissance fut le résultat d’une collaboration avec le prof Galli en Italie, est une copie de Pieraz, un hongre pur sang arabe double champion du monde d’endurance. Le second, Paris Texas, né le 13 mars 2005 aux Etats-Unis, est le fruit d’une collaboration avec une université américaine, Texas A&M University. Son propriétaire n’avait pas souhaité à l’époque révéler son identité c’est à Lanaken chez Leon melchior, propriétaire du haras de Zangersheide, créateur du stud- book Z et organisateur du championnat du monde des jeunes chevaux de saut d’obstacles qui se déroulent du 22 au 25 septembre, que le secret a été levé. Lors d’une conférence de presse où M. Melchior et M. Palmer ont annoncé l’enregistrement des 2 foals au stud-book Z, Eric Palmer a donc également annoncé que Paris Texas est une « copie » de l’étalon sans doute le plus coté actuellement au niveau mondial. Son propriétaire, le Danois Fleming Velin, est le commanditaire du clonage et le propriétaire de ce Quidam de Revel Bis. La création de ce clone a demandé seulement 1 an et demi : 6 mois pour faire l’embryon et 11 mois de gestation. Pour Eric palmer, la priorité de Cryozootech est bien de cloner des hongres afin de récupérer une génétique rendue inaccessible par la castration. Pieraz était hongre et les 2 nouvelles gestations en cours - Calvaro 005 et E.T. Frh – sont des gestations de clones de hongres mais pour Eric Palmer « un entrepreneur doit répondre au marché ». Leon Melchior s’est d’ailleurs dit intéressé, sur place, par l’idée de produire un clone de sa chère Ratina…Cryozootzech propose actuellement la réalisation d’un clone pour 300 000 euros mais pour Palmer, « toutes les techniques nouvelles sont chères au début, puis leur coût baisse ensuite »Photo: de gauche à droite, Leon Melchior, Eric Palmer et M. de Backer (responsable vétérinaire au stud-book Zangersheide)- Ph. Dirk Caremans