La FEI met en place des mesures temporaires en raison de la pénurie de vaccins
vendredi 09 septembre 2022

Illustration vétérinaire
Image d'illustration © Scoopdyga

Depuis plusieurs semaines, la société Boehringer Ingelheim, productrice majeure de vaccins contre la grippe équine, doit faire face à de nombreux problèmes d'approvisionnement, entraînant une importante pénurie de vaccins en Europe. Face à cela, la Fédération équestre internationale a, ce jeudi 8 septembre, défini et approuvé une dérogation temporaire à son règlement vétérinaire. Comme cela a été annoncé par voie de communiqué, il a ainsi été décidé de « prolonger les intervalles de rappel de six à douze mois, associé à une surveillance accrue des maladies et un niveau plus élevé de biosécurité générale ». Plusieurs articles du règlement vétérinaire de la FEI se voient ainsi temporairement modifiés. À commencer par l'article 1003, exigeant que les rappels contre la grippe équine soient administrés dans les six mois (+21 jours) précédant une compétition, mais pas dans les sept jours suivant l'arrivée à l'événement. Désormais, du 1er octobre 2022 au 1er avril 2023, « avec la dérogation temporaire approuvée par le Conseil d'administration de la FEI en vigueur, les chevaux pourront concourir lors des événements FEI avec un dernier rappel pris dans un délai de douze mois, mais pas dans les sept jours suivant l'arrivée sur l'événement. Toutes les autres conditions de l'article 1003 doivent être remplies pendant cette période », est-il précisé. L'article 1029.7, concernant le test des chevaux fébriles à l'EHV-1, a, lui aussi, suite à cette décision, été temporairement modifié et élargi pour inclure également le test de la grippe équine. « L'extension n'est qu'une solution temporaire et est seulement possible parce que les chevaux FEI sont bien protégés après avoir été vaccinés tous les six à douze mois, souvent pendant de nombreuses années. Nous reviendrons à l'intervalle de rappel de six mois dès que la disponibilité des vaccins sera revenue à la normale, car nous devons continuer à nous appuyer sur cette immunité collective à long terme », a expliqué le directeur vétérinaire de la FEI, Göran Akerström.

Pour consulter le règlement vétérinaire de la Fédération équestre internationale, cliquez ici.

Pour accéder à la page du site de la FEI où sont répertoriées les réponses aux questions les plus courantes au sujet des vaccins, cliquez ici.