Transports d'équidés : pas d'interdiction mais beaucoup de précautions
vendredi 28 juin 2019

Douche
Eviter les expositions directes au soleil, permettre au cheval de s'abreuver autant qu'il le souhaite et réguler la température corporelle par des douches restent les gestes les plus simples et les plus efficaces pour éviter aux chevaux de souffrir de la chaleur © Scoopdyga

Suite à l'épisode de canicule qui touche toute une partie du territoire français, le Ministère de l'agriculture et de l'alimentation a annoncé hier par voie de communiqué la mise en place de mesures de restriction des transports d'animaux vivants. Aucune interdiction ne concerne le transport des équidés, mais il est évident que la chaleur qui s'abat actuellement implique de nombreuses précautions à prendre pour transporter son cheval.

Le Ministère de l'agriculture a publié hier, jeudi 27 juin, un communiqué concernant des mesures de restriction des transports d'animaux vivants, rappelant que les circonstances actuelles de températures extrêmes nécessitait avec rigueur la réglementation en matière de transport des animaux. Le Ministère confirme cependant que les "les rassemblements et manifestations avec des animaux peuvent se tenir en prenant les dispositions nécessaires pour prévenir tout stress. Les animaux doivent être bien hydratés pour résister aux pics de chaleur. Il est ainsi conseillé de multiplier les points d'accès à une eau fraiche et propre, qui doit être proposée à volonté. La brumisation des animaux est également fortement recommandée". 

Aucune interdiction donc à monter son cheval dans le van ou le camion ce week-end pour partir en concours. Cependant, il est évident que de nombreuses dispositions particulières doivent être prises pour éviter aux animaux de souffrir durant le transport : garer le van/camion à l'ombre avant le départ, penser à ouvrir toutes les aérations, doucher les chevaux juste avant d'embarquer, etc... Certains n'hésitent pas à les faire voyager avec des linges humides sur le corps, rafraichis durant le transport par les courants d'air.

Les précautions restent de mise une fois arrivé sur le lieu de compétition. Eviter les expositions directes au soleil, permettre au cheval de s'abreuver autant qu'il le souhaite et réguler la température corporelle par des douches restent les gestes les plus simples et les plus efficaces à mettre en place.