Réorganisation des dotations SHF : en attendant les versements du Fonds Eperon...
lundi 18 mai 2020

Logo SHF
Logo SHF © SHF

Le budget de la Société hippique française (SHF) dépend en grande partie des sommes qui lui sont allouées par le Fonds Eperon, dont les ressources dépendent des prélèvements effectués sur les enjeux du PMU. L’arrêt des courses a donc directement impacté le système des épreuves jeunes chevaux. Bonne nouvelle malgré tout : la SHF touchera bien de l'argent issu du Fonds en 2020, mais n'a pas de visibilité sur la date d'un versement. En attendant. cet argent, la Société mère met en place un nouveau système de dotation.

« En février 2020, la SHF avait reçu du Fonds EPERON une notification d’accord de 3,2 millions d’euros d’allocation annuelle. Suite à la crise du Covid-19 et l’arrêt des courses, le Fonds EPERON avait dû surseoir à cet engagement financier. Suite à la réunion du Comité du Fonds EPERON du jeudi 14 mai, la SHF a été informée qu’un montant de 2,2 millions d’euros lui a été réservé sur l’exercice 2020 », indique la Société mère dans un communiqué publié ce 18 mai. Une bouffée d’air frais pour la SHF, qui devra tout de même se débrouiller avec un million d’euros en moins en provenance du Fonds Eperon. Sans oublier qu’aucune date de versement n’a pu être précisée. Dans ces conditions, et « face à toutes ces incertitudes et devant l’urgence de relance des épreuves jeunes chevaux et poneys », la SHF a décidé de mettre en place un nouveau système d’organisation et de dotation. « Pour venir en soutien des éleveurs et propriétaires en cette période de crise, les tarifs d’engagements en Cycle Classique CSO ont été diminués dans toutes les catégories d’âge et unifiés à 20 €. Côté dotation, il a été prévu de mettre en place un système de points. Ces points seront convertis en euros lorsque l’enveloppe du Fonds EPERON sera perçue. Ces dotations seront alors versées sur les comptes FFE compet », détaille l'institution.