Comment sont calculés les indices de performance ?
samedi 30 novembre 2019

Simon Delestre Hermès Ryan
Avec un ISO de 175, Hermès Ryan (ex-Ryan des Hayettes) est le meilleur cheval français sous couleur française © Scoopdyga

La semaine a été marquée par la mise à jour des indices de performance publiés par l'IFCE. Comment sont-il calculés ? A quoi servent-ils et que signifient-ils ? On fait le point.

L'indice de performance fait la synthèse des résultats en compétition obtenus par un cheval sur une période donnée. Il est corrigé en supprimant les variations dues à l'environnement tels que l'âge. Pour faire simple, l'indice de performance, c'est la mesure des résultats moins les effets environnementaux. Ainsi, des chevaux de 4 et 8 ans de même qualité, bien qu'ils n'engrangent pas le même nombre de "points indice" du fait des différences de technicité et hauteurs des parcours, peuvent très bien avoir le même indice. Cet outil permet donc en premier lieu de situer les chevaux les uns par rapport aux autres de la manière la plus objective possible et il est toujours difficile d'obtenir un indice élevé, quelque soit son âge. 

Concrètement ? 

De manière pratique, les résultats sont pris en compte du premier week-end d'octobre au dernier week-end de septembre de l'année suivante sur les épreuves courues en France sur le circuit amateur ou pro de la FFE et sur le circuit de la SHF. Les épreuves de Hunter ne sont pas prises en compte dans le calcul des indice de saut d'obstacles. Les performances sous couleurs françaises dans des épreuves internationales courues en France et à l'étranger sont également prises en compte, tout comme les performances de chevaux français sous couleurs étrangères depuis 2007. 

En moyenne, chaque année, 12% de la population des chevaux obtiennent un indice supérieur à 120 et seulement 1 à 3% un indice supérieur à 140.

2019 : ceux qui sortent du lot 

Du côté des chevaux de saut d'obstacles, les chevaux le mieux indicés se trouvent sous selle étrangère avec en tête de file Seringat (ISO 180, monté par Eduardo Alavrez Aznar), devant Venard de Cerisy (ISO 176 sous la selle de Steve Guerdat) et Uno de la Roque (ISO 176 sous la selle de François Mathy Jr.). Le meilleur cheval français sous selle française est ainsi Hermès Ryan (ex-Ryan des Hayettes), fidèle partenaire de Simon Delestre, avec un ISO de 175. En dressage, ce sont les deux KWPN montés par Morgan Barbançon Mestre et Alexandre Ayache, Sir Donnerhall II et Zo What (chacun IDD 177) qui sont en tête. En complet, Cristal'Fontaine, monté par la Britannique Kitty King présente le meilleur indice avec un ICC à 167 devant Vinsou de Moselly (ICC 159) avec Nicolas Pertusa. A la suite, trois chevaux obtiennent un ICC de 157, le champion des six ans Dartagnan de Beliard avec Thomas Carlile, Absolut Gold*HDC avec Nicolas Touzaint et Vendredi Biats avec Kitty King. A noter que les deux meilleurs chevaux de saut d'obstacles et de complet sont deux fils de l'étalon Chef Rouge.