Furic famille d'artistes !
mardi 09 décembre 2008

furic
Claire Furic © Florence Chevallier

Claire Vincent Furic artiste peintre, sculpteur est bien la soeur de Pieric artiste équestre. Une famille où la passion de l'art et du cheval ont donné lieu à des formes d'expressions artistiques différentes mais tellement complémentaires.

Le travail de Claire est associé au travail de cavalier de Pieric. Pour la petite histoire, sachez que ce fût elle qui la première a eu une passion pour l'équitation. Et le petit frère impressionné par sa grande soeur n'a eu de cesse que de vouloir monter à cheval à son tour et avec quels résultats !

Inscrite à la maison des artistes car elle voulait véritablement une reconnaissance professionnelle pour un métier qu'elle fait avec passion et sérieux. En 1987, Claire a suivi une formation aux Beaux-Arts dans la région de Nantes avec l'apprentissage du dessin pur, de l'acrylique, du pastel. Elle fût même monumentaliste, le taillage de pierre n'est pas resté une de ses techniques artistiques mais la sculpture du bronze fait partie de ses talents. C'est parce que passionnée elle « aime rebondir d'un univers à l'autre avancer sur d'autres sujets » que Claire a créé des décors peints sur de la bâche pour les spectacles de Pieric notamment pour le haras de Hennebont.

Décors, actuellement, exposés dans les écuries de son frère au Pooliga. Pour celui d'un stand, l'artiste a même peint une ballerine équestre sur de la laine polaire. « Le côté agréable de mon travail, c'est que je prépare déjà des croquis puis je les fais corriger par mon frère. Mais j'arrive toujours à associer son goût avec mon style et bien sûr l'histoire du numéro et les contraintes liées aux mouvements des chevaux selon le but et la thématique du décor spectacle ou du stand et même la création des costumes du spectacle ». L'artiste est véritablement une créative « touche à tout » perfectionniste dans les différentes techniques qu'elle aborde puisqu'elle crée également des costumes de scène.

Son travail de peintre est une approche figurative avec un cadrage particulier cependant associé à une méthode très construite. « Il y a le geste cadré, posé, équilibré...j'ai toujours besoin d'équilibre » résume Claire Furic qui propose ses toiles certes dans des galeries mais qui vient d'exposer à Equisud ou encore au Jumping de Bruxelles prépare une exposition au Canada pour le lycée français de Toronto sans oublier d'être présente à Pontivy lors de la journée du cheval.