Le sculpteur Lanceray au Haras du Pin
vendredi 11 juin 2010

Pin10 - ExpoLanceraysculpture
Pin10 - ExpoLanceraysculpture © Eric Fournier

Jusqu’au 30 Septembre, le sculpteur russe du cheval Eugène Alexandrovitch Lanceray est mis à l’honneur au Haras du Pin.

L’année France-Russie est l’occasion de souligner l’importance des œuvres du sculpteur russe d’origine française Lanceray (1848-1886) installé à Saint-Pétersbourg. Son père était un membre de la Grande Armée de Napoléon. Blessé et fait prisonnier lors de l’invasion de 1812, il restera toute sa vie en Russie et s’y mariera avec une russe. L’œuvre de Lanceray a inspiré non seulement de nombreux sculpteurs mais aussi le peintre Frédéric Rémington, qui, devenu sculpteur à son tour, a révolutionné la sculpture américaine.

Excellent cavalier, Lanceray, est mondialement connu pour ses sculptures animalières, particulièrement ses bronzes de chevaux qui exaltent l’identité russe. Les œuvres exposées au Pin expriment l’excellence et la précision de son travail. Elles valorisent l’allure du cheval dans sa grandeur et dans des scènes traditionnelles.

Première manifestation consacrée en France à cet artiste russe du XIXème siècle, elle est accompagnée par une exposition de photographies contemporaines de Thierry Prat qui souligne la permanence de l’utilisation du cheval en Russie ainsi que de nombreux objets prêtés par le Musée du Régiment cosaque de la Garde Impériale.

Dans le cadre des « Jeudis du Pin » qui animeront la saison touristique sur le site du « Versailles du Cheval », les visiteurs auront, outre l’exposition Lanceray, la possibilité de découvrir deux magnifiques chevaux, l’un de race russe tersky, l’autre de race turkmen, l’Akhal-Téké de 8 ans, Ahtibar. Il existe en France 250 chevaux de cette race et une quinzaine de poulains Akhal-Téké naissent chaque année dans l’hexagone.