Les Assises de la Culture
mercredi 22 mai 2019

Assises de la Culture
Assises de la Culture © Béatrice Fletcher

Le lundi 20 mai, la commission Culture du CREIF organisait ses Assises au siège du CNOSF à Paris. Une première édition de bon augure…

Au départ, explique Guillaume Henry, président de la commission, et organisateur de la journée, le projet était de proposer un colloque sur le Général Lhotte. « Emmanuel Feltesse, président du CREIF, souhaitait pour sa part une vision élargie du sujet » commente Guillaume Henry.  « Il a eu l’audace de programmer des Assises de la Culture équestre sur le modèle des Assises de la formation, du développement et du sport. » Malgré quelques réticences, sa proposition a été retenue, et le bilan de la journée a massivement confirmé l’intérêt des acteurs de la filière pour ce thème, puisque plus de 300 personnes avaient répondu présent. « L’idée était de proposer des conférences le matin, et des tables rondes l’après midi pour ne pas perdre les participants les plus jeunes. Il s’avère que la journée a suscité de l’intérêt, et provoqué un déclic chez certains qui n’avaient pas eu l’occasion de découvrir ces thèmes auparavant.  »

Au programme, suite à une présentation par Emmanuel Feltesse, des communications sur l’équitation académique (Guillaume Henry), Le Comte d’Aure (Lieutenant Colonel Baudoin), François Baucher (Capitaine Jean François Le Blay), La place du cirque dans le rayonnement de l‘équitation au XIXème siècle (Lieutenant Colonel Gabriel Cortes) Le général L’Hotte (Colonel Patrick Teisserenc), et le premier déplacement du Cadre noir au Palais de l’Industrie (Jean-Pierre Tuloup). 

L’après midi, suite aux deux tables rondes sur la pratique de l’équitation entre 1950 et 1990 et sur la révolution du poney, Alain Franqueville abordait le thème « Tradition et compétition, vers quel progrès ? », Patrice Franchey d’Esperey et Didier Bigot détaillaient à l’intention des enseignants la création d’une bibliothèque équestre, tandis qu’Anne-Sophie Belfort exposait son point de vue sur le métier d’enseignant.

Suite à cette première initiative réussie, la commission culture prévoit d’ores et déjà de proposer plusieurs thèmes de conférences, et de développer ce concept dans d’autres comités régionaux. 

A noter, la prochaine conférence sur le thème « L’équitation française, un patrimoine et une pratique d’une modernité inouïe », se tiendra le mardi 4 juin à 19h au Quartier des Célestins à Paris (22 Boulevard Henri IV).

Inscriptions sur www.cheval-iledefrance.com, onglet « commission culture ».