Mirobolant Garcin
lundi 22 février 2010

Garcin
Jérôme Garcin lors de l’inauguration de la librairie. © Claude Bigeon

Le dernier livre de Jérôme Garcin, fraîchement paru chez Gallimard fait revivre la vie et la quête de l’écuyer Étienne Beudant. Garcin est un des rares auteurs qui peut se permettre de publier une biographie romancée sur un cavalier peu connu du grand public et d’intéresser le plus grand nombre. Surnommé « l’écuyer mirobolant » par le général Decarpentry, il sort ainsi du cercle des initiés.

Écrivain passionné, journaliste au Nouvel Obs, également maître de cérémonie de l’émission de critiques culturelles « Le masque et la plume », Garcin est aussi, on le sait, un cavalier amoureux de l’Art Équestre. Il est l’auteur de quelques ouvrages devenus des classiques très appréciés des lecteurs. Les premiers sont des recueils de courts textes mettant en saveur le monde équestre au fil de ses rencontres : « La chute de Cheval », « Perspectives cavalières », « Cavalier seul ». Avant Beudant, il s’était déjà essayé à la biographie avec celle de son ami Bartabas.

La prestigieuse collection Blanche de Gallimard va bien à Étienne Beudant. Jérôme Garcin anime des souvenirs précis et connus, et remet en selle l’écuyer de son parcours au Maroc à sa dernière jument Vallerine. Celle-ci prend même un petit goût de « Milady »…Le travail de l’écrivain ressemble à celui de l’écuyer. Au détour de la légèreté d’une phrase, ou d’un appuyer d’une idée, on en perçoit tout le bonheur et la difficulté. On accompagne également douloureusement Beudant lorsque celui-ci met pied à terre définitivement.

Une fois ce roman avalé, précipitez-vous sur les écrits de l’écuyer. « Extérieur et Haute-école » a été republié il y a peu avec une version corrigée par Beudant totalement inédite. Si d’aventure, vous passez par Dax, faîtes un détour par sa tombe. C'est un bel endroit pour y relire son précieux journal mode d’emploi de sa jument « Vallerine » et imaginer ce qu’aurait fait l’écuyer sur le dos d’un cheval comme Totilas…

L’écuyer mirobolant, Gallimard – 15,90 eur.En vente à la Librairie du cheval, 21 rue du sentier- 75002 PARISou sur cavalivres.com