Moissons 2020 : la FNSEA tire la sonnette d'alarme
lundi 13 juillet 2020

Illustration moissons
Illustration moissons © FNSEA

Dans un communiqué publié ce week-end, la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles) alerte le gouvernement sur les estimations des moissons 2020 et demande en urgence la mise en place d'un plan de relance pour le secteur. "Les premières estimations des moissons 2020 sont alarmantes. Les remontées du terrain confirment les chiffres diffusés par Agreste, et traduisent une situation extrêmement préoccupante", indique l'association qui détaille notamment des difficultés dans la culture des betteraves, des oléagineux ou encore du blé et de l'orge. Concernant ces céréales, "les pertes de rendement sont très importantes, de 20 à 30% selon les régions. La récolte de blé serait ainsi la 2ème plus faible en volumes depuis 2004, après celle de 2016 !", rapporte le communiqué.

Des difficultés agricoles qui ne seront sans doute pas sans répercussion sur le secteur équestre. Avec des rendements plus bas, les prix à la tonne risquent d'augmenter, entrainant l'augmentation des granulés mais aussi de la paille. Gérants de structures et propriétaires d'équidés à la maison ont déjà vu le prix du foin augmenter de façon significative ces dernières années, les conditions climatiques limitant la production. Avec la mise au pré de nombreux équidés durant le confinement, des surfaces préservées pour la production de fourrage ont été sacrifiées et il y a également fort à parier que ces bottes là soient également plus chères que l'an passé...