O Ma Doué, cheval de l'année
vendredi 29 novembre 2019

O Ma Doué Kersidal
O Ma Doué Kersidal, élu cheval de l'année 2019 © Pauline Bernuchon

L'élection du cheval de l'année 2019 est terminée, et fait historique, l'heureux élu n'est pas un cheval mais un poney. Avec 14,3% des voix, O Ma Doué Kersidal est élu cheval de l'année !

C'est historique : le cheval de l'année 2019, élu par les internautes, est un poney ! O Ma Doué Kersidal n'a fait qu'une bouchée de ces élections, remportant sa catégorie avec près de 68% des voix et s'imposant de loin pour le titre toutes catégories confondues avec 14,3% des suffrages. L'étalon de 17 ans se consacre depuis septembre dernier à la reproduction, mais a sans aucun doute marqué son époque dans la sphère du concours complet poney. Difficile d'énumérer des performances, tant elles sont toutes significatives : avec sa cavalière Lisa Gualtieri, le fils de Willoway All Gold glanait notamment trois médailles par équipes sur les trois derniers championnats d'Europe, manquant toujours de peu une performance individuelle (4e, 5e et 6e). Il remportait également le CCIP de Marbah et celui de Pallare, sans oublier ses trois victoires consécutives dans le Grand Prix de Pompadour. Sur le plan national, O Ma Doué, élevé par François Galès Loiseau (retrouvez un reportage sur l'élevage Kersidal dans L'Eperon n°378), ne pouvait mieux terminer sa carrière. Après un titre de vice-champion de France en 2017, il repartait cet été de Lamotte Beuvron, à 17 ans, avec la médaille d'or. 

Six autres lauréats

Le cheval de l'année de concours complet est Qing du Briot*ENE-HN, devenu, au fil des années un pilier de l'équipe de France avec son cavalier Thibault Vallette. Du côté du saut d'obstacles, le titre revient à Vancouver de Lanlore, véritable artisan de la qualification olympique par équipes lors des championnats d'Europe de Rotterdam cet été avec Pénélope Leprévost. En voltige, Ultrachic*HDC domine la concurrence. Associé à son voltigeur Vincent Haennel et son longeur Fabrice Holzenberger Cottin, le Selle Français de 11 ans terminait cet été 6e des championnats d'Europe et participait activement à la médaille d'or de la France dans la Coupe des nations. En reining, Uncle Sparky, le fidèle acolyte d'Axel Pesek remporte le titre. Le couple revenait des championnats du monde Jeunes Cavaliers de Givrins cette année avec une 4e place individuelle et la médaille d'argent par équipes autour du cou. Enfin en endurance, les internantes ont élu Spirit de Crouz. Le fidèle acolyte d'Allan Leon, plusieurs fois membres de l'équipe de France, médaillé d'argent par équipes lors des championnats du monde de Samorin en 2017, s'est imposé avec brio cette année dans la mythique course de Florac. 

Enfin dans la catégorie Selle Français, Cheyenne de la Violle, qui inscrivait son nom dans l'histoire de la Grande Semaine de Fontainebleau en septembre en s'adjugeant le doublé après sa victoire dans les 6 ans aux rênes d'Eric Lelièvre, remporte le titre. 

Tous ces lauréats et leur entourage seront mis à l'honneur lors de la remise des prix des Hommes et des chevaux de l'année L'Eperon, qui se déroulera le 6 décembre au Salon du Cheval de Paris. 

Retrouvez les résultats détaillés ICI