Olivier Legouis, de Pompadour à Saumur
lundi 29 avril 2019

Chaque année, le site de Saumur accueille notamment un CCI 3*, désormais devenu CCI 4*L © Images'inn/Eric Knoll

Arrivé en janvier 2011 à la direction du Haras National de Pompadour, Olivier Legouis a quitté ses fonctions pour rejoindre le pôle de Saumur en tant que directeur du site.

« Je suis très exactement responsable stratégique et opérationnel. C’est un poste qui était vacant depuis dix-huit mois, il y a donc beaucoup à faire, » explique l’intéressé. Sous la direction de Florence Méa, récente directrice adjointe de l’IFCE, Olivier aura pour mission de coordonner l’ensemble des sites, Verrie et Terrefort, et d’en optimiser le fonctionnement : « il est prévu un agrandissement du site et une extension des bureaux. De plus, des prémices de réflexion sont en cours pour la création d’un GIP (Groupement d’Intérêt Public) et je vais me servir de mon expérience à Pompadour pour faire avancer ce projet avec les différents partenaires. » Séduit par la prise de responsabilités, Olivier a donc sauté le pas pour relever ce nouveau challenge. « Je n’abandonne pas Pompadour puisque mon successeur est sur le point d’être nommé, et je ferai bien sur le lien et le suivi de certains dossiers, notamment la création de la Maison du Cheval et l’aboutissement du GIP déjà avancé, » rappelle cet homme de terrain, qui a su rassembler, fédérer et mobiliser les différents acteurs équestres corréziens. Sa femme Francine, cavalière et passionnée de formation, aura elle aussi à retrouver une nouvelle clientèle, laissant quelques élèves en Limousin.

Passionné de patrimoine et de culture, instructeur lui-même, Olivier a parallèlement intégré l’association de la Mission  Française pour la Culture Equestre (lire ICI) en tant que secrétaire : « le but est de faire vivre l’équitation de tradition française sous tous ses aspects. Inscrite au patrimoine immatériel de l’UNESCO, cette association vise à représenter la communauté de pratiquants, et à maintenir l’équitation de tradition française vivante à travers des séminaires, des rencontres ou des événements. Nous travaillons ensemble avec le Cadre Noir, porteur du projet, et avec la FFE dans une approche consensuelle qui vise le respect du bien-être du cheval à travers ses différentes pratiques équestres, » explique Olivier Legouis.

Le successeur d’Olivier Legouis au poste de directeur du Haras National de Pompadour sera nommé très prochainement. A suivre…