Princes et passions à Chantilly depuis 300 ans.
vendredi 28 juin 2019

Affiche spectacle Grande Ecuries de Chantilly juillet 2019
Affiche spectacle Grande Ecuries de Chantilly juillet 2019 © DR

Véritable palais, les Ecuries de Chantilly valent bien un spectacle. Rendez-vous le 20 juillet, avec les soeurs Bienaimé et les écuyères du musée pour un hommage à cette somptueuse résidence des chevaux de Louis-Henri de Bourbon. Un nouveau spectacle qui met en scène une histoire singulière écrite par trois princes en trois siècles.

Chantilly est en effet née de la ferveur des princes de Condé pour l'équitation et la chasse, et la ville s'est enroulée autour du domaine princier et de la forêt à partir du XVIème siècle, avant de s'épanouir autour des pistes et des écuries de courses, au XIXème.

Conçues pour Louis-Henri de Bourbon, prince de Condé, les écuries gigantesques posées sur la pelouse ont abrité les meutes et les 200 chevaux de chasse à courre, une véritable institution car le prince sortait tous les jours ou presque. Ce petit-fils de Louis XIV, visionnaire, s'imaginait renaître sous la forme d'un cheval (c'est sa légende). Il était également passionné d'architecture et a conçu l'urbanisme de sa ville. Elle va s'étirer du château vers les écuries, vers le quartier des officiers, avant d'atteindre la partie populaire, avec l'hôpital-hospice des pauvres et des soldats blessés.

Deux cents ans plus tard, le domaine est remodelé par le duc d'Aumale qui lance les courses de galop et agrandit le château et le parc. Le domaine est maintenant restauré par la fondation initiée par le prince Aga Khan, avec les collectivités et des mécènes privés.

Les écuries en pierre de taille sculptée sont de toute beauté. Edifiées autour de trois cours on y a accède par un arc de triomphe et le spectacle se joue sous l'impressionnant dôme dominant une fontaine aux cerfs. 

La nouvelle création sera donnée du 20 juillet au 22 août, suivie d'une exposition sur l'histoire (du 21 septembre au 5 janvier) et d'une vidéo réalisée par Elodie Jacquet, écuyère du musée, avec Nicole Garnier, conservatrice du Domaine de Chantilly et Yves Bienaimé fondateur du musée vivant du cheval.

Lors des journées du patrimoine (20/21 septembre), un son et lumière sublimera les lieux. Il est conçu avec Robert Hossein, Frank Ferrand et Mario Luraschi en sera l'un des héros.

Informations, réservations, visites ICI