-->

Bienvenue à Mâcon-Chaintré
mardi 10 mai 2022

Mâcon-Chaintré
Mâcon-Chaintré © Jean-Louis Perrier

À Mâcon, la municipalité emmenée depuis 2001 par Jean-Patrick Courtois mise sur le sport, et l’équitation en fait bien partie. Les installations du centre équestre de Mâcon-Chaintré, en délégation de service public à l’association Mâcon-Chaintré Evénements, profitent aux cavaliers locaux et bien au-delà, le site accueillant de nombreuses compétitions nationales et internationales. Découverte de ce lieu incontournable dans le numéro 416 de L'Eperon Hebdo.

Le centre équestre de Mâcon-Chaintré est un des principaux spots de compétition de la région Bourgogne-Franche-Comté, drainant de grands flux de cavaliers de saut d’obstacles, dressage et hunter. Depuis le début de l’année 2022, les concours font le plein : près de cinq cents reprises ont été déroulées lors du concours de dressage de mi-mars réunissant tous les niveaux, du Club à la Pro Élite en passant par les reprises para-dressage. Le CSO de fin mars affichait quant à lui complet, frôlant les 1 500 engagés malgré les limites d’effectifs pour ne pas saturer le site ! Et il en est de même pour la Tournée des As Poney CSO des 2 et 3 avril avec plus de neuf cents engagés ! Les raisons de cet engouement peuvent se résumer autour du maître mot de qualité, déclinée ici dans tous ses aspects.

C’est bien sûr la qualité des infrastructures qui motive avant tout le choix des cavaliers. Deux grandes carrières dont le sol a été refait début 2022 par Equiplus avec un système de sub irrigation : la carrière Château de 80 x 55 mètres et la carrière Mâcon de 105 x 80 mètres reçoivent les participants qui profitent, pour détendre leurs chevaux, d’une autre carrière spacieuse ou du grand manège. Celui-ci, mesurant 80 x 40 mètres avec des tribunes pour le public et une salle de restaurant panoramique, est le théâtre de nombreuses compétitions pendant la saison hivernale, lors de laquelle se déroulent aussi la série de stages de l’Académie d’hiver avec des intervenants haut niveau comme Philippe Rozier en CSO ou Carlos Pinto en dressage. Deux autres manèges, de 60 x 20 mètres et 40 x 20 mètres, sont destinés aux près de trois cents licenciés du club, qui accueille notamment des lycéens en horaires aménagés et des personnes en situation de handicap.

Outre la double rangée de boxes intérieurs jouxtant le grand manège, plusieurs barns extérieurs permettent aux chevaux de passage d’être hébergés dans des boxes en dur. Actuellement, il y en a cinquante, les autres étant sous de grands barns démontables à portes coulissantes pour une capacité d’accueil de deux cents chevaux. Isabelle Breul, directrice du site explique que « l’objectif avec la prochaine tranche de travaux est de passer tous ces boxes en dur. Nous voulons aussi faire une vingtaine de boxes de 4 x 4 mètres pour les stages des différentes équipes de France et le passage pour les cavaliers de haut niveau. Nous voulons aussi agrandir la plateforme d’accueil du parking située de l’autre côté de la route. Nous sommes très bien situé, à cinq minutes de la sortie Mâcon sud de l’A6 et nous avons de la demande. »

La suite de cet article est à découvrir dans le numéro 416 de L'Eperon Hebdo (paru le 4 mai 2022), disponible sur notre boutique en ligne.