Fontainebleau Tourisme, la nouvelle donne
jeudi 26 mai 2011

fontainebleau
Frédéric Valletoux, Jean François Hébert, Pierre Bedouelle et Marc Damians © Béatrice Fletcher

Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau, Jean François Hébert président du château, Pierre Bedouelle maire de Barbizon et Marc Damians président de la SHF étaient réunis à Paris le 24 mai pour présenter leurs projets communs de développement en matière de tourisme.

C’est à l’initiative de Frédéric Valletoux que l’office du Tourisme du Pays de Fontainebleau est devenu le 1er juillet 2010 « Fontainebleau Tourisme », nouvelle structure au statut d’EPIC (Etablissement Public Industriel et Commercial), dont l’objectif est de développer la filière touristique grâce à des moyens techniques, humains et financiers permettant de mettre en place une stratégie plus offensive. Un an auparavant, un décret ministériel avait transformé le château en EPA (Etablissement Public Administratif), statut dont bénéficie déjà Versailles, qui apporte davantage d’autonomie et simplifie sa gestion. Les deux établissements (EPIC et EPA) partagent désormais des objectifs communs et ont décidé de mettre en place un partenariat privilégié et durable. Outre le château de Fontainebleau, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 30 ans, qui attire près de 400 000 visiteurs annuels, et celui de Vaux le Vicomte, la région dispose d’atouts forts que Fontainebleau Tourisme a choisi de fédérer, à savoir les villages de Barbizon, Samois sur Seine,  Moret sur Loing, le massif forestier, et les manifestations équestres du Grand Parquet.

Les projets
Parmi les projets en cours, la rénovation du Grand Parquet (12 M €) permettra d’asseoir la réputation de Fontainebleau comme capitale du cheval, mais aussi d’accueillir des évènements sportifs, professionnels et artistiques. Au-delà des trente manifestations qui s’y déroulent actuellement, classées en tête en termes d’affluence par l’observatoire départemental du tourisme bellifontain, le Grand Parquet enrichira son calendrier 2012 notamment avec le championnat d’Europe Poney du 31 juillet au 5 août, ainsi que des rencontres de très haut niveau. Le château n’est pas en reste, puisque de nouvelles manifestations ont d’ores et déjà vu le jour,  à l’instar du Festival de l’Histoire de l’Art du 27 au 29 mai, l’Opéra en plein air les 1er et 2 juillet, ainsi que des expositions temporaires. Si le château s’est offert récemment une campagne d’affichage dans le métro parisien, Barbizon compte davantage sur le bouche à oreilles pour attirer des visiteurs encore plus nombreux notamment à l’hotellerie du Bas Bréau, récemment gratifiée d’une cinquième étoile.  En parallèle, il est prévu de redessiner le centre de Fontainebleau pour en faire une ville plus ouverte et attractive, et d’aménager certains terrains laissés vacants lors du départ de l’armée. Les premiers coups de pioche seront donnés fin 2012 pour un budget global de 24 M €. A long terme, les 25 000 hectares de  forêt pourraient également être déclarés « Parc national » de manière à accueillir dans de meilleures conditions ses 17 millions de visiteurs annuels. Un rapport a été remis à Nathalie Kosciusko-Morizet dans ce sens, et un GIP a été constitué. 

www.fontainebleau-tourisme.com