Le jardin de ces dames
mardi 04 septembre 2012

meeting12 Tess Courtois
Tess Courtois © Catherine ROUX

Le Meeting des propriétaires réserve toujours une découverte. Cette saison, la venue des amazones a été du plus bel effet tout en assurant à ces dames la conquête des médailles dans le cadre d'un Championnat Dressage.

D’emblée Christine Théron Rochette, la présidente de la commission Amazone à la FFE précisait qu’il s’agit bien d’une manière de monter et non d’une discipline, ce qui permet aux cavaliers de concourir dans les épreuves à califourchon et même de s’y distinguer comme ce fut le cas avec une médaille d’argent pour Emy Courtois en CCE club 1 lors de l’Open club de Juillet. Lors de ce meeting, la compétition concernait essentiellement le dressage  dans les catégories amateur et club. Ce championnat dont les trois premières éditions ont eu lieu à la SEP à Paris a rejoint le parc équestre, ce qui permet de l’intégrer à un événement d’envergure afin de lui offrir ses lettres de noblesse et entrevoir par la suite un élargissement à un championnat sur les trois disciplines olympiques. Actuellement une quinzaine de structures de l’hexagone possèdent une section amazone. Un peu plus souvent, les cavalières s’initient à la pratique et participent ensuite à leur manière dans les reprises traditionnelles. Lors des événements sportifs, le jugement des reprises est identique tant pour la position de la cavalière que la justesse du travail du cheval.
La monte est amazone, c’est un véritable loisir mais c’est également une pratique sportive très motivante explique la jeune Tess Courtois qui pratique à Mériel (95), sous la houlette de Pierre Dargère. « J’ai été au début conquise par l’aspect costume, un rêve de petite fille dont les jolies tenues puis l’aspect compétition a pris le dessus, je monte sur les trois disciplines ». Elle obtient lors de ce championnat une médaille d’argent en AM 2 en compagnie de Loyal de Corve, devancé par Isabelle Faugeras et Hemeric qui venait pour la première fois sur le site de Lamotte-Beuvron. Pour cette élégante cavalière, qui a adopté la tenue classique de drap sombre et petit chapeau usité en venerie, monter en amazone est un souhait de toujours. Elle l’a réalisé il y a une douzaine d’années et aujourd’hui elle avoue avoir trouvé son idéal équestre au féminin. Elle avait déjà participé au championnat en 2010. Elle monte cette fois sur la première du podium en épreuve amazone et participait également sur une épreuve AM2 senior. « Ce rendez-vous crée un événement sur lequel nous essayons de valoriser nos activités (Isabelle Faugeras est la secrétaire des Amazones de France). Nous avons apprécié les nombreux  contacts sur place et l’intérêt des autres cavaliers qui n’ont pas hésité à poser des questions et entretenir le débat. L’impression est très positive et ce serait bien si ce championnat perdurait ici même l’an prochain » précise-t-elle.
De son côté, Christine Théron Rochette précisait qu’à ce jour, il manque encore des enseignants prêts à transmettre les principes de la monte en amazone. Un stage est organisé tous les ans en vue de l’obtention d’un diplôme fédéral. Cette année, il est prévu début octobre en région parisienne au haras de Jardy alors que les amazones seront à nouveau en piste lors du Salon du Cheval de Paris en Décembre.
Résultats
Amateur 2
Or   Isabelle Faugeras     Hemeric     Languedoc_Roussillon
Arg   Tess Courtois       Loyal de Corve   Ile de France
Bze   Odile Fieren Richard     Surius     Nord
Amateur 3
Or   Danielle Amar       Création     Ile de France
Arg   Stéphanie Forlin       Amadeus    Bretagne
Brz   Roselyne         Primo Sandro   Midi Pyrénées
Club 1
Or   Emy Courtois       One       Ile de France
Arg   Marie-Noëlle de Tronquet   Pipo      Ile de France