Avignon : un MISEC un peu sec !
samedi 19 janvier 2013

Misec Marine Polard et Benjamin Cannelle
Marine Polard et Benjamin Cannelle © Jean Louis Perrier

Pour la 8e édition du MISEC (Marché International du Spectacle Equestre de Création), Maurice et Fabien Galle ont voulu donner plus de dimension aux aspects techniques de plus en plus présents dans la production du spectacle équestre. Du coup le nombre de numéros a été revu à la baisse, quatre seulement, laissant les spectateurs un peu sur leur faim.

  Exhibition artistique, prestations techniques
La présentation ‘’privée ‘’ du vendredi matin  dans le hall A  du Parc des Expositions d’Avignon est toujours très attendue car bon nombre de numéros présentés dans le cadre du MISEC ont connu ensuite une carrière internationale. Les organisateurs de manifestations en quête d’attraction équestre sont nombreux à faire le déplacement, parfois de loin comme l’équipe suédoise du rendez-vous Coupe du monde de Stockholm. Entre le somptueux gala des Crinières d’Or, les différentes prestations sur les cabarets équestres,  Cheval passion vaut bien le voyage, mais le MISEC  2013 ne laissera pas un souvenir impérissable avec quatre numéros présentés seulement ! Même si chacun présentait des atouts certains, les  intermèdes consacrés à des interventions de prestataires techniques, ont quelque peu cassé l’enthousiasme !  La démarche de Fabien et Maurice Galle qui eux-mêmes ont su intégrer dans les Crinières d’Or  les meilleures technologies du son, de la lumière et aussi de l’image avec l’écran en toile de fond est de permettre aux autres organisateurs la découverte de ces technologie. Différents prestataires se sont ainsi livrés à des présentations très techniques de leurs prestations. Si la rencontre avec les prestataires à son bien fondé, le cadre de ces communications n’a pas semblé le plus approprié ! 
 Un quatuor à suivre
 Si les quatre numéros présentés ont tous besoin d’encore un peu de travail pour révéler leur quintessence, les quatre artistes  du cru 2013  sont certainement de la graine de ceux dont on reparlera. Au sein de la troupe Jehol, Marine Polard et son compagnon Benjamin Cannelle, qui sont aussi présents dans le gala des Crinières d’Or, donnent une dimension aussi artistique d’acrobatique à la voltige  avec leur comtois.  Patrice Raymond  se joue des obstacles enflammés  en poste hongroise dans son numéro joliment nommé ‘’ Incandescence’’. Samuel  Hafrad dont on a déjà vu les capacités athlétiques de voltigeur avec la troupe ‘’ Les fils du Vent ‘’ réalise une belle prestation en voltige en cercle. Son numéro emprunt de charme, d’adresse et humour lui donne l’occasion d’exprimer individuellement tous ces talents. Gari Zoher conclue en beauté cette édition avec ses superbes lusitaniens .En travail monté ou en liberté, cet éleveur passionné qui a sélectionné ses chevaux notamment sur leur robe, se plait à les mettre en valeur dans ses présentations. Opération séduction réussie !