Cheval Passion au rythme de la Camargue féminine !
mardi 10 décembre 2019

Magali Bayle Camargue
Magali Baule fait parti des cavalières qui mettront la Camargue à l'honneur lors du gala des Crinières d'Or 2020 © Florence Chevallier

Cette année le cheval Camargue qui a toujours eu sa place à Cheval Passion à Avignon ainsi que les traditions camarguaises se voit plus que jamais mis en valeur ! Et pour ce faire, l'équipe de Cheval Passion a convié à la fête du cheval et du spectacle équestre avignonnais du 15 au 19 Janvier 2020 quelques personnalités du monde camarguais. Et décidé de mettre en exergue la tradition mais version féminine au gala des Crinières d'Or...

L'organisation du salon du cheval d'Avignon avec le concepteur du gala des crinières d'or Maurice Galle a choisi de valoriser cette année ce qui fait l'identité d'une région avec ses traditions. Et même si le Vaucluse ce n'est pas tout à fait la Camargue, elle n'en est pas très loin et depuis de nombreuses années, le salon a toujours présenté au public des concours de tri de bétail et des numéros dans le cadre du Gala des Crinières d'Or avec les talentueux chevaux Camargue. « Cette année, il y aura un pôle plus important dédié au cheval », précise Maurice Galle.

Mais cette fois-ci le challenge sera pour les cavalières de la confrérie des gardians qui vont dérouler un numéro en amazone. C'est un expérience unique pour ces jeunes femmes plus habituées au pré qu'à une piste de spectacle. « On va nous demander de réaliser un numéro d'arlésienne en amazone de 7 mn », explique Clémence Charmel qui mène le « groupe » des amazones de la confrérie des gardians. Il s'agit d'un tableau équestre intitulé « la Camargue au féminin » regroupant 18 cavalières au total, basé sur deux versions de la monte Camargue entre traditions et modernité. Aussi, les jeunes femmes travaillent elles durement pour préparer ce numéro qu'elles présenteront aux côtés de l'autre groupe traditions du Sud mené par Magali Bayle. « Nous, nous voyons toutes les semaines en groupe pour préparer ce numéro et chacune travaille également en solo chaque jour ». Elles sont coachées par Patrick Diaz membre de la confrérie des gardians et ancien membre de la garde républicaine. Pour « un travail de synchronisation, essayer de ressentir le cheval pour donner le bon ordre au bon moment. Il faut relever la remise en cause du travail traditionnel individuel.On part de loin mais avec un grosse motivation on va y arriver » assure Patrick Diaz. Il faudra aussi bien admirer et apprécier le costume que les arlésiennes arboreront car ils auront été créés sur mesure tout spécialement pour le gala !

Professionnelle du cheval, Magali Bayle est issue du milieu ibérique et la jeune femme tient à souligner l'évolution du cheval Camargue. « Les chevaux camarguais ont plus de faculté aujourd'hui, ils sont mieux dressés. Nous, on va chercher les capacités techniques du cheval Camargue pour les faire briller... ». C'est en costume traditionnel « avec une pointe de modernité » que les cavalières du groupe Tradition du Sud évolueront sur des selles cette fois-ci Camargue et « nous monterons à califourchon ». Le numéro étant de bout en bout basé sur les contrastes...