Mario Luraschi, 52 ans de complicité avec les chevaux
dimanche 19 janvier 2020

Marios Luraschi
Avec FAscination, Mario Luraschi célèbre plus de cinquante ans de complicité avec les chevaux. © 20h40 Productions

« Fascination », la nouvelle tournée de Mario Luraschi, débute ce dimanche 19 à Amiens. Dans ce spectacle, qui vient couronner 52 ans de complicité avec les chevaux, le célèbre cascadeur/dresseur/écuyer/voltigeur est pourtant loin d’être lassé et livre un véritable show à la gloire du cheval. « Rien n'est impossible à cet homme », rappelle Antonio Giarola, metteur en scène.

Avec ce nouveau spectacle Fascination, Mario Luraschi offre une forme d’apothéose de son expérience. « Le cheval me fascine toujours, il a fait ma carrière. Les metteurs en scène m'ont toujours demandé l’extravagant, ce qui nous a poussés à innover continuellement… », retrace l’homme qui a révolutionné l'équitation au cinéma et formé des acteurs pour plus de 500 films. « Avec le cheval, on est toujours dans l’apprentissage, le vouvoiement, tant qu’on a pas instauré la confiance avec lui. Peu à peu, et c’est l’essentiel, on parvient au tutoiement. Mais on ne fait jamais faire à un cheval ce qu'il ne veut pas accomplir. Il adhère ou pas. Il réalise ce qui lui fait plaisir. » Mario avoue que dix compagnons équins l’ont particulièrement bluffé par leur intelligence. « Il suffisait d'expliquer pour qu'ils fassent, c'était magique. Le summum? Hincy, un espagnol noir qui anticipait ma demande. Le rêve absolu. J'ai eu cette chance! »

Attendez-vous à l’extraordinaire

M. Pink et M. Blue, les bonimenteurs-chauffeurs de salle-cascadeurs-voltigeurs-comédiens donnent le ton du spectacle dont la première se tient aujourd’hui à Amiens: sérieux et loufoque. Ils présentent l'histoire de Mario et de ses équipes basées à Ermenonville dans l'Oise et voyageant dans le monde entier... Jusqu'en Chine où ils ont fait un triomphe.

Sur des musiques originales de Frédéric Laforêt, compositeur cavalier qui l'accompagne depuis des années, deux voltigeurs évoluant au ras du sol avec une femme souple et légère qui s'envole dans les airs, au rythme régulier de deux chevaux galopant autour de la piste, précèdent une séquence baroque avec la "commedia del arte", des mimes, du rire et un cheval blanc qui sort d'une boite. Frayeurs garanties quand des perles de feu virevoltent de part et d'autre du cheval puis devant lui lors d’un galop frénétique à travers la piste ! Sans oublier un bel hommage à la voltige au-dessus de deux arabes couchés tranquillement : pendant deux heures les tableaux se succèdent, mêlant poésie et prouesses techniques.

"Mario est l'homme qui rend possible l'impossible et il travaille toujours en sécurité", souligne son ami et metteur en scène Antonio Giarola, 35 ans, par ailleurs directeur artistique de la "Fiera cavali" à Vérone où il a rôdé ses numéros les plus extraordinaires. Ces deux-là pensent déjà à un prochain projet commun, un moment de poésie visuelle, au théâtre.

A quand les Cascadeurs aux Césars ? 

« Si la France est reconnue comme patrie du meilleur spectacle équestre, c'est aux Etats-Unis que nous avons obtenu un Oscar, ici il n'y a rien de prévu pour les cascadeurs lors des Césars, c'est insensé! », déplore Mario. En trois mois, il prépare des acteurs qui ne savent pas monter et en fait des héros, des princes, à l'équitation élégante et efficace. Jean Dujardin, Sophie Marceau, Jean Reyno et Pénélope Cruz en témoignent ! Il a formé plus de la moitié des cascadeurs et des cavaliers de spectacle en France, dont l'équipe du Puy du Fou et pas mal d'autres héritiers de talent. A Disneyland son show plait depuis 27 ans et à Las Vegas depuis 30 ans… Fascinant ! 

Infos utiles 

Zénith Amiens 19 janvier ; Toulouse 25 & 26 janvier ; Caen 1 et 2 février ; Douai 8 & 9 février ; Lyon 14 & 15 mars ; Paris Palais des sports 19, 21, 22 mars ; Zénith Nantes 28 & 29 mars ; Dijon 18 et 19 avril.

Toutes les informations ICI