Triomphe du Cadre Noir dans les arènes arlésiennes !
mercredi 31 juillet 2013

arles cadre noir
arles cadre noir © Florence Chevallier

Le site s'y prêtait ! L'écrin de l'amphithéâtre, la magie du décor de Christian Lacroix et la résonance de ce lieu millénaire associés à la maestria du Cadre de Saumur et la présence des arlésiennes ont offert au public un gala unique voire mythique.

Un moment fort et un lieu particulier que le colonel Jean-Michel Faure, écuyer en chef du Cadre Noir,  a pressenti dès les répétitions « lorsqu'on marche les chevaux, on a bien conscience que les légions romaines sont passées quelques 2000 ans avant nous, c'est impressionnant ! ».
De plus, le colonel était fier de la présence du Président de la République François Hollande « lors de notre premier jour » . Annoncé pour la soirée , le Président s'est finalement rendu sur les lieux l'après midi et a assisté à une démonstration du Cadre Noir. Jean-Michel Faure se sentait également complètement investi par les lieux et par la portée de cet événement qui bénéficiait d'une dimension culturelle supplémentaire donnée par Marseille Provence 2013. La piste étant plus étroite que sur les sites où le Cadre se produit habituellement ,  le nombre de chevaux de la reprise des écuyers avait été réduit de 12 à 8 . La présence de 20 arlésiennes en costumes traditionnels lors du tableau d'ouverture ou encore lors du numéro Belle époque et celui de clôture ont ajouté au décorum des différents tableaux dont ceux portés par les musiques de Bizet.
C'est entouré des belles arlésiennes que le colonel a sauté table, chaise et piquets monté sur « Kiwi » lors du numéro « Belle Epoque » et suite à sa belle prestation il a rappelé qu'à Saumur on savait terminer un numéro en buvant une coupe !