CAI Saumur : Chardon devant Weber, comme en 2018 !
lundi 10 juin 2019

Le vice champion du monde par équipe, Bram Chardon lors du dernier test. © Christine Marquenet

Le CAI 4* de Saumur s'est achevé hier soir. Si malgré ses déboires l'équipe de France, en supériorité numérique, a finalement remporté la Coupe des nations, en individuel, c'est le Néerlandais Bram Chardon qui a été sacré.

Malgré deux incidents lors du marathon, l’équipe de France d’attelage à quatre chevaux, composée de Benjamin Aillaud, Thibault Coudry et Anthony Horde, remporte la coupe des nations d’attelage, face à une équipe Suisse qui défendait ses chances avec deux attelages (Jérôme Voutaz et  Félix Affrini).

Excepté dans la compétition à quatre chevaux, les meneurs étrangers étaient peu nombreux, du fait de la concurrence d’autres compétitions internationales en Hollande et Belgique. Trois des huit épreuves du CAI de Saumur (1 poney dans le « deux et trois étoiles », deux poneys dans le « trois étoiles ») ont d’ailleurs été l’occasion d’une confrontation uniquement entre des attelages Français. Finalement seulement deux victoires échappent à la France, suite aux performances  des néerlandais Jan De Boer (attelage à quatre poneys) et Bram Chardon (attelage à quatre chevaux). 

Dans les épreuves « trois étoiles »

Podium féminin à « un poney »

La compétition à un poney est une catégorie très féminine puisqu’elle réunissait 11 meneuses et un meneur. Emilie Morichon s’impose  devant Anna Christmann. Marjorie Gache, victorieuse du dressage mais 9e sur le marathon, monte sur la 3e marche du podium grâce à une maniabilité « sans pénalité ». Marie Verna, également sans faute dans la maniabilité reste au pied du podium.

Deux poneys : Victoire de Jean Frédéric Selle 

Seconde du dressage et victorieuse du marathon, Louise Fillon est en argent dans cette catégorie remportée par Jean Frédéric Selle devant Antoine Jeanson.

Quatre poneys : Domination sans partage de Jan De Boer

Le hollandais Jan De Boer a creusé l’écart tout au long de la compétition. Gilles Arriat, second au provisoire et lourdement pénalisé sur la maniabilité (18,58 points) termine 4e. Caroline Pariat et Jean Charles Davoust qui écopent tous deux d’un léger temps dépassé sur la maniabilité sont respectivement second et troisième.

Un cheval : Marion Vignaud conserve la tête

En tête dès le dressage, Marion Vignaud signe sa 5e victoire dans le CAI de Saumur avec son  « jeune » cheval. Elle devance la néerlandaise Eline Houterman, seule meneuse sans pénalité sur la maniabilité,  et, Françoise Dubos

Deux chevaux : La régularité de Raphaël Berrard

L’attelage de Raphaël Berrard qui défend les couleurs de l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation, a fait preuve d’une grande régularité. Second du dressage et du marathon, il virait en tête avant le dernier test. La balle tombée sur la maniabilité ne l’a pas pénalisé dans la mesure où aucun attelage n’a réalisé de « sans faute ». (Voir son ITW vidéo). Dans cette épreuve la multi championne de France Eve Cadi Verna conserve la seconde place. Eve était très occupée à Saumur entre son attelage et ceux de ses filles Marie et Valentine qui terminent respectivement 4e et 7e dans les attelages à un poney et amateur Grand Prix. Frédéric Bousquet monte sur la 3e marche du podium.

Quatre chevaux : Anthony Horde quatrième

Les trois meneurs en tête avant la maniabilité,  le néerlandais Bram Chardon, l’Américain Chester Weber et le Belge Glenn Geerts  conservent cet ordre sur le podium, malgré la balle renversée par Bram Chardon. Très belle performance d’Anthony Horde qui termine 4e grâce à un parcours sans pénalité. Thibault Coudry, éliminé sur le cross après le renversement de sa voiture a déroulé également une très belle maniabilité. Il confiait d’ailleurs avoir le sentiment de prendre un peu sa revanche…Benjamin Aillaud et Sébastien Vincent, pénalisé par une balle renversée sont 8e et 9e.  Quentin Simonet, directeur technique chargé de l’attelage, restait malgré tout assez serein : «L’attelage d’Anthony Horde est en progrès. Thibault Coudry et Benjamin Aillaud  ont été régulier la saison dernière et ont fait un bon début de saison. Les incidents sur ce marathon ne doivent pas occasionner une remise en cause de notre programme. La prochaine compétition pour ces attelages sera le CAI de Beeckbergen (NED) dans trois semaines. »