-->

CAI-W Genève : Bram Chardon stoppe la suprématie de Boyd Exell
dimanche 12 décembre 2021

Bram Chardon s'impose dans l'étape Coupe du monde de Genève
Bram Chardon s'impose dans l'étape Coupe du monde de Genève © Scoopdyga

Le scénario de la qualificative Coupe du monde d’attelage du samedi s’est rejoué quasi à l’identique, mais l’histoire n’a rien de banal : la victoire le Bram Chardon met fin à la main mise de Boyd Exell sur la piste de Palexpo depuis sept ans !

Après les tours du samedi qui ont déterminé l’ordre de passage, les meneurs se retrouvaient sur la grande piste de Palexpo avec cette fois l’objectif de quérir des précieux points sur le circuit Coupe du monde. Si le meneur allemand Michael Brauchle améliorait sa prestation mais pas suffisamment pour figurer en seconde manche, le Hongrois Jozsef Dobrovitz et le Belge Dries Degrieck signaient des parcours émaillés de plusieurs fautes les reléguant en fin de classement. Ce sont donc les mêmes protagonistes que le trio de tête de la veille qui gagnaient leur place en seconde manche, dont le chrono détermine le classement final. Malgré les encouragements de ses nombreux supporters, Jérôme Voutaz ne pouvait éviter une faute. Il ne boudait néanmoins pas son plaisir de retrouver le podium : « Le soutien du public, c’est comme un cinquième cheval pour vous porter ! On s’entraine tout seul, dans le silence, même dans la neige ces jours, et là il y a cette ambiance, c’est féérique ! Je suis d’autant plus content que j’ai fait des modifications dans mon team, et j’ai une jument délicate qui a très bien réagi, c’est encourageant ! Depuis quelques semaines j’ai aussi un coach, Michael Barbet qui m’apporte beaucoup. » Le duel entre le tenant du titre Coupe du monde 2019, Bram Chardon, et l’invincible Australien Boyd Exell sur l’étape de Genève, et vainqueur des deux premiers rendez-vous de la saison, était lancé ! Boyd Exell signait un nouveau parcours parfait, améliorant même son chrono du premier tour ! Il ne restait plus qu’au jeune néerlandais à faire mieux. Encourageant fortement de la voie ses quatre gris, avec des grooms parfaits pour aider à l’équilibre de la voiture dans des virages hyper serrés, le challenge était réussi, avec cinq secondes de moins ! Un peu déçu, Boyd Exell, faisait tout de même bonne figure : « J’ai mis des chevaux moins expérimentés pour les préparer à la finale de Leipzig, ça a manqué ici, mais je suis très satisfait. » Pour Bram Chardon, la fête est totale : « J’ai vu le tour de Boyd (Exell, ndlr) et je savais que si je faisais une faute, c’était fini pour la victoire ! Le parcours était long, mais je savais que mes chevaux étaient en bonne condition, alors j’ai tout tenté ! Je suis vraiment content de gagner ici, Genève est un concours formidable avec des conditions parfaites. Je ne fais le circuit que depuis 2017, et j’ai toujours voulu venir ici ».

Pour consulter les résultats en détails, cliquez ici.