CAIO4* Pau : double victoire pour la France
dimanche 31 octobre 2021

Marion Vignaud et First Quality
Marion Vignaud et First Quality sont les grands vainqueurs de ce CAIO4*, qu'ils remportent en individuel et en équipe © Solène Bailly/Les 5 étoiles de Pau

Dernière journée de compétition à Pau. Et quelle journée pour les Français dans le CAIO4* ! Comme le pressentaient les meneurs hier, l’épreuve de marathon a été décisive et a particulièrement chamboulé le classement individuel… En faveur des Tricolores ! En équipe comme en individuel, les Français ont raflé toutes les mises.

C’est encore une épreuve des plus impressionnantes qui attendait les spectateurs palois venus toujours très nombreux ce dimanche matin : le marathon du CAIO4*. Une épreuve que l’on pourrait comparer à celle du cross en concours complet, puisque les meneurs doivent enchaîner des obstacles fixes sur herbe, sur sable ou encore dans l’eau. Et le moins que l’on puisse dire c’est que, aujourd’hui encore, le niveau technique était élevé ! Au programme : un parcours imaginé par Jacques Tamalet, composé de sept obstacles construits sous forme de combinaisons de cinq à six portes à passer pour chacun d’entre eux, sur lesquelles se trouvent parfois des balles à ne pas faire tomber. Le tout, à réaliser le plus vite possible. Et cela a assurément de quoi donner le tournis, mais surtout de quoi impressionner tant le niveau de précision des meneurs doit être grand. Une épreuve des plus difficiles donc, qui a aujourd’hui été aussi sélective que décisive. D’autant plus que, cette année, le parcours présentait une grande nouveauté : l’obstacle numéro 6, qui était une longue ligne droite, avec des plots disposés en quinconce. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet obstacle – on ne peut plus atypique et rarement utilisé en compétition – a beaucoup interrogé les meneurs, qui ne savaient pas vraiment comment l’aborder.

Marion Vignaud et Claire Lefort époustouflantes

C’est une véritable démonstration que nous a offert Marion Vignaud, aux rênes de son First Quality (Gribaldi). Un parcours d’une fluidité et d’une précision exceptionnelles, qui aurait pu laisser penser qu’il n’y avait finalement aucune difficulté dans cette épreuve. Mais, surtout, un superbe parcours qui a permis à la meneuse française, actuellement en tête du classement mondial, de s’offrir la victoire ! « La dernière épreuve ne m’avait pas réussi l’année dernière mais, aujourd’hui, tout s’est passé à merveille. C’était un marathon très technique, notamment en raison de ce nouvel obstacle qui était un véritable challenge. Je l’ai abordé avec beaucoup de prudence et j’ai bien fait ! Merci beaucoup au chef de piste pour cette nouveauté très intéressante. Et nous remportons cette compétition alors que j’avais pourtant des concurrents de taille… C’est vraiment fantastique », soulignait la grande gagnante de ce CAIO4*. Parmi les concurrents les plus redoutables de la meneuse française, Kelly Houtappels-Bruder. Mais malheureusement pour elle, la Canadienne, en tête du classement individuel depuis le début de la compétition, s’est vue éliminée de cette ultime épreuve après avoir oublié de passer l’une des portes d’un obstacle.

Si Marion Vignaud remporte ce CAIO4*, c’est sa compatriote Claire Lefort qui a, comme la veille lors de la maniabilité, signé la meilleure performance de cette épreuve ! Toujours aux rênes de Darwin de Féline (Glanteifi Cardi Comet) – dont elle est à la fois l’éleveuse et la propriétaire – elle a en effet réalisé le parcours parfait et, surtout, le plus rapide. Si Marion Vignaud et First Quality avaient déjà été très vifs en étant huit secondes plus rapides que la Luxembourgeoise Marie Schultz, Claire Lefort et Darwin de Féline ont tout simplement explosé le chronomètre en passant la ligne d’arrivée en 4’32’’, soit trois secondes de moins que leur compatriote. Ce week-end, le duo a donc remporté deux des trois épreuves de cette compétition ! Une superbe performance, qui ne leur permet malheureusement pas de monter sur le podium : le couple est en effet quatrième au classement final. Mais pas de quoi attrister la meneuse française, on ne peut plus heureuse des performances de son Darwin lors de cette compétition et d’avoir fait partie de l’équipe de France pour la première fois.

Le podium final de ce CAIO4* est complété la Luxembourgeoise Marie Schultz avec 123,16 points, et le Néerlandais Rudolf Pestman qui, malgré quelques soucis lors de l’épreuve de marathon (une chute de son coéquipier sur le quatrième obstacle et un problème d’équipement entre l’obstacle numéro 2 et 3), termine cette compétition à la troisième place avec 128,75 points. « C’était un marathon quelque peu compliqué pour nous aujourd’hui mais, malgré tout, je ne pourrais être plus fier de Diesel et heureux du dénouement de cette compétition. C’est vraiment une très belle troisième place », soulignait le meneur.

La France remporte la Coupe des nations

Sans grande surprise donc, suite à ce marathon, la France conserve, comme depuis trois jours, la tête du classement par équipes et remporte donc la Coupe des nations. « Le bilan de cette compétition est vraiment positif, je suis fier de mon équipe. Ils doivent tous les trois continuer à travailler, à améliorer certaines choses mais c’est vraiment de bon augure pour les championnats du monde l’année prochaine. Claire faisait partie de l’équipe pour la première et je suis sincèrement ravi de sa performance, elle a beaucoup apporté à l’équipe », commentait Félix Brasseur, chef d’équipe. Et cette victoire, Marion Vignaud, Claire Lefort et Fabrice Martin la décrochent, loin, très loin, devant le Luxembourg : quasiment vingt-six points séparent les deux équipes. En effet, les Bleus s’imposent avec un total de 236,6 points, devant les Luxembourgeois Nicolas Kandel, Marie et Franz Schiltz qui obtiennent quant à eux un score final de 262,1 points. Les Néerlandais Rudolf Pestman et Joop Gommers complètent ce podium avec 295,9 points.

Pour consulter les résultats complets de l’épreuve de marathon, cliquez ici.

Pour consulter les résultats individuels finaux, cliquez ici.

Pour consulter les résultats par équipes complets, cliquez ici.