Concours International d'Attelage à Compiègne
mercredi 08 septembre 2004

affiche CAI de compiègne 2004
affiche CAI de compiègne 2004

Forte de son succès lors de l’organisation du Championnat de France d’attelage qui s’était déroulé au début du mois d’octobre 2002, la ville de Compiègne a obtenu l’accord de la FFE et de la FEI pour l’organisation d’un Concours International d’Attelage...

...Celui-ci se déroulera les 10,11 et 12 septembre 2004.

Parmi les Français, dans la catégorie attelage 4 chevaux, on attend Benjamin Aillaud (El Win de Picou – Remeny – Neapol X 25 – Vulkan, Magus), Louis Basty (British du Reverdy*HN – Guaco de Cordelles*HN – Don Juan de Chanay*HN – Balthazar V*HN – Favori de Semilly*HN) et Patrick Rébulard (Fanion Heuliez – Lugano – Hunter Heuliez – Farouche Heuliez – Huron Heuliez – Flèche Heuliez). Tous trois reviennent des championnats du monde d’attelage à 4 chevaux qui se déroulaient en Hongrie du 5 au 8 août 2004 et où l’équipe de France a terminé la compétition à la 9e place.

Le dressage et la maniabilité se dérouleront sur le terrain du Grand Parc et sur ses carrières annexes, le marathon se déroulera dans la forêt de Compiègne. Le dressage :Il a pour but de juger, sur des figures et allures imposées, l’impulsion, la souplesse et l’attitude des chevaux ainsi que leur harmonie et la régularité des allures.Le meneur sera également jugé sur sa position, sa correction dans la conduite de l’attelage et la précision de chaque mouvement.Une notation est aussi faite sur la présentation : qualité, propreté, l’état général et l’impression d’ensemble des chevaux, des harnais et de la voiture, ainsi que la correction du meneur et du ou des grooms.

Le marathon :La longueur du parcours dépend du terrain mis à la disposition des organisateurs, de son étendue, de la qualité du sol, de son relief. Ilest de 20 à 25 km pour les épreuves internationales et comporte 3 phases ayant chacune une vitesse moyenne propre. Il permet de juger la qualité et l’endurance des chevaux, ainsi que le sens du train et la valeur du meneur. La dernière phase du marathon comporte des «obstacles», naturels ou construits, qu’il s’agit de franchir en un minimum de temps. Cette phase est évidemment la plus spectaculaire et la plus sélective.

La maniabilité :Elle se déroule sur une carrière, avec un parcours et un temps imposés, et consiste à passer une vingtaine d’obstacles artificielsappelés portes (paires de cônes surmontés de balles). Son but est de tester l’obéissance et la souplesse des chevaux après le marathon et de juger de l’habilité du meneur.

En photo, Benjamin Aillaud et son attelagePhoto d'archive : les Garennes

Mercredi 8 Septembre 2004 : A partir de 14 H 00 : arrivée des concurrents et inspection des chevauxJeudi 9 Septembre 2004 : 9 H 00 – 14 H 00 : contrôle vétérinaireVendredi 10 Septembre 2004 : 9 H 00 – 18 H 00 : Epreuve de dressageSamedi 11 Septembre 2004 : 9 H 00 – 18 H 00 : Epreuve de marathonDimanche 12 Septembre 2004 : 10 H 00 – 17 H 00 : Epreuve de maniabilité17 H 30 : Remise des prix de l’épreuve de maniabilité et du concours

Cercle d’Attelage du Compiègnois641 Rue de Paris 60170 RIBECOURTTel : 03.44.76.73.85 Accès Compiègne : - En voiture : (depuis Paris) prendre l’autoroute A1, direction Lille, sortie Compiègne-Sud (n°9), suivre la direction Compiègne, passer 3 rond-points,au 4ème rond-point, suivre la direction Compiègne / Soissons / Reims, suivre les panneaux du CAI.- Accès train (de Paris) : Gare du Nord

En photo, Patrick RébulardPhoto d'archive : Paul Dubos