Herning 2022 : Monstrueux voltigeurs français
dimanche 07 août 2022

Lambert Leclezio, Estado*IFCE et Loïc Devedu, auteurs d'une nouvelle performance à plus de 9 sur le championnat du monde de Herning
Lambert Leclezio, Estado*IFCE et Loïc Devedu, auteurs d'une nouvelle performance à plus de 9 sur le championnat du monde de Herning © Scoopdyga

Ils nous régalent ! Comme hier, les voltigeurs français ont livré d’impressionnantes prestations sur leur programme technique et pointent toujours en tête des classements individuels. Si Manon Moutinho et Quentin Jabet peuvent être très fiers de leurs scores, leur compatriote, le triple champion du monde Lambert Leclezio, évolue dans une ligue encore au-dessus, avec une nouvelle note supérieure à 9 !

Après les programmes imposés, qui se sont déroulés hier, place ce dimanche aux programmes techniques pour les voltigeurs en compétition aux championnats du monde de Herning. Le technique, c’est un peu la bête noire de certains compétiteurs. « C’est un programme qui est très condensé », expliquait le Français Quentin Jabet. « On a des notes sur des figures et sur les séquences à l’intérieur des figures… et seulement une minute pour tout présenter. C’est très court, beaucoup trop court et tout s’enchaine très vite. Cette sensation de devoir enchaîner tout le temps fait que notre possibilité d’adapter notre programme au moment où on le présente est réduite par rapport à un programme libre. Il y a plus difficilement des plans B. » 

Dernière de sa catégorie à rentrer en piste (mais première pour la France), Manon Moutinho a, comme hier, présenté un programme technique solide, toujours sur le dos de Saïtiri (Santorin II) et longée par Corinne Bosshard. Si la voltigeuse reconnaissait faire son entrée en piste avec une certaine pression, une fois à cheval et concentrée sur son exercice, elle n’a rien laissé paraître. D’un point de vue technique, il ne fait pas de doute que Manon est au-dessus de la concurrence, sans parler du niveau de difficulté des figures qu’elle exécute, le tout en étant parfaitement en rythme avec sa musique. « Il y a quand même de petites erreurs entre les cinq exercices techniques, qui eux ont été vraiment bien, mais je sais pourquoi j’ai fais ces erreurs-là donc je vais pouvoir les corriger », avouait-elle après son passage. Mais il n’y avait qu’à entendre les cris de joie du clan français au moment où les pieds de la jeune femme ont touché le sol pour comprendre qu’elle avait rempli cette part-là aussi de son contrat. Ce soir encore, elle mène la danse en individuel femmes avec une note sur le programme technique de 8.815 points pour un cumul imposé/technique à 8.630 points. C’est 0.3 point de plus que sa dauphine, l’Allemande Julia Sophie Wagner (8.310). Bien que « soulagée » de ses prestations sur les programmes imposé et technique, qui ne sont pas toujours les plus simples pour elle, Manon Moutinho attend le libre avec impatience mais ne compte pas se relâcher pour autant. « Il faut rester vigilant, mais aujourd’hui, une bonne deuxième étape a été faite. »

Lambert et Quentin toujours devant

Comme hier, la France n’aurait pu espérer meilleur classement chez les hommes. Passé en avant-dernier, Quentin Jabet pointe de nouveau au deuxième rang, toujours derrière Lambert Leclezio. Le voltigeur de bientôt vingt ans, qui évolue sur Ronaldo 200 (Riccio NRW) et est longé par Andrea Boe, fait preuve de constance dans ses notes, avec ce dimanche un 8.618, qui porte sa moyenne à 8.642 points. « Les sensations n’étaient pas les mêmes qu’hier. Le cheval était, je pense, un peu difficile. J’ai fait une détente qui n’était pas forcément simple. Je suis arrivé en piste armé pour ça. J’avais des plans A, B, C… tous les plans qu’on veut (rires) ! J’ai tout simplement montré ce pourquoi j’ai travaillé et ça a fonctionné, donc c’est le principal », analysait-il. Mais pour lui aussi, rien n’est gagné d’avance, avec pas moins de six voltigeurs qui se tiennent dans le même dixième de point et peuvent prétendre à une médaille. « C’est une compétition qui va être très disputée, le podium va être très difficile à avoir. Il y a énormément de monde et de personnes très bonnes. » 

« Si la note monte autant, c’est grâce à Estado » 

Hold on tight, soit « Tiens bon » en français. Telles sont les paroles qu’on peut entendre lors du programme de Lambert Leclezio, toujours en tête de ce championnat après un technique à 9.221 points (9.231 au cumul des deux premiers programmes). Le voltigeur, qui a tenu bon et compte ce soir une confortable avance sur son compatriote, n’a pas manqué de remercier son partenaire de danse, Estado*IFCE (Spielberg), longé par Loïc Devedu, ainsi que tous ceux qui l’entourent. Pour lui, les résultats impressionnants qu’il a obtenus jusqu’ici sur ce championnat ne proviennent pas seulement de lui, même si aucun des juges préposés aux notes techniques et artistiques n’a attribué moins de 9, et ce même si Lambert n’a pas déroulé le programme parfait, victime d’un déséquilibre vers l’arrière sur l’une de ses figures. « Les notes sortent parce que les quatre autres éléments et le reste du programme ont été vraiment bien, propres. Ce qui fait aussi que la note monte autant, ce sont les notes d’Estado. » En effet, aujourd’hui, le charismatique bai brun a obtenu les excellentes notes de 8.5 et 9.0. Si Lambert n’a jamais douté de son potentiel à les atteindre, le hongre tournait jusqu’ici autour des 7.5 à 7.8 points. « Je remercie vraiment tous les gens qui sont là autour de lui, notre vétérinaire Isabelle, sa groom Eléonore, Loïc qui a fait un énorme travail depuis Aix-la-Chapelle… Ça se ressent et ça me permet de me lâcher un peu, de m’exprimer. On arrive à un niveau qu’on a rarement eu. » Demain, quelle que ce soit l’issue de ce championnat, c’est très probablement avec beaucoup d’émotion que Lambert Leclezio présentera le dernier programme de sa carrière sportive. Un moment à ne manquer sous aucun prétexte.

Rendez-vous à 12h20 pour le programme libre de Manon Moutinho, puis à 14h35 et 14h40 pour ceux de Quentin Jabet et Lambert Leclezio, et enfin à 17h50 pour la finale de l'équipe de France dans le championnat par équipes. 

Pour consulter les résultats de l'individuel femmes, cliquez ici
Pour consulter les résultats de l'individuel hommes, cliquez ici.