CCI 5*-L Burghley : les Britanniques prennent les commandes
vendredi 06 septembre 2019

Pippa Funnell et MGH Grafton Street au CCI 5*-L de Burghley 2019
Pippa Funnell et MGH Grafton Street prennent la tête des Burghley Horse Trials après le dressage © The Land Rover Burghley Horse Trials

Le test de dressage vient de s’achever et les Britanniques semblent décidés à bien faire chez eux puisqu’ils terminent cette première épreuve aux trois premières places.

Les deux journées de dressage ont été bien différentes à Burghley, car si le premier jour le soleil pointait son nez, une très grosse pluie a frappé les compétiteurs aujourd’hui. Toutefois, chacune s’est soldée de la même façon : avec le triomphe de la Grande-Bretagne. Eliza Stoddart et Priorspark Opposition Free s’emparaient en effet de la tête très provisoire hier soir avec 28,7 points de pénalité et terminent finalement à la 9e place à l’issue de ce premier test. Mission accomplie pour Eliza qui espérais être dans le top 15 après le dressage.

Une bataille entre anglophones a eu lieu aujourd’hui, Néo-Zélandais, Américains et Britanniques se succédant tour à tour en haut du classement. Si Jonelle Price a mené pour un moment avec Faerie Dianimo (28,4 points), elle a dû concéder sa pôle position aux Américains avant que les locaux ne prennent les rênes de la situation. Son époux Tim Price, le tenant du titre avec Ringwood Sky Boy, termine 9e à égalité avec Eliza (28,7 points). Lauren Kieffer permet au “Stars and Stripes” de pointer à la 4e place grâce à sa reprise en 26,7 points sur Vermiculus. La pluie battante pendant le passage du couple n’aura pas porté préjudice à la paire : « Je suis ravie de ce qu’il a fait parce qu’il déteste la pluie. Il n’a rien fait de super brillant mais il a été très régulier et n’a fait aucune erreur », a-t-elle dit après sa reprise. A contrario, le mauvais temps aura affecté sa compatriote Savannah Fulton en selle sur Captain Jack, qui sont tous deux sortis du rectangle avec 45,4 points mais de très nombreux applaudissements du public.

La Grande-Bretagne impériale

On ne peut contester la domination anglaise aujourd’hui avec un podium virtuel 100% Union Jack. Pippa Funnell mène la danse avec MGH Grafton Street en réalisant une reprise à 22,8 points. Une excellente performance puisqu’il s’agit du seul couple à passer sous la barre des 23 points, mais également l’un de ses meilleurs scores en dressage, le record personnel du duo étant de 22,7 points au CCI 4*-S de Burnham Market en avril dernier. Pippa n’a d’ailleurs pu cacher sa joie : « Je suis vraiment enchantée de ce résultat. Il a été fabuleux à la fois dans et en dehors de la piste. Je me suis donnée une bonne leçon hier après avoir fait quelques erreurs stupides sur Billy Walk On et me suis dit que je devais me reprendre. Demain, je devrai juste monter avec le même état d’esprit qu’aux Europes : je dois me lancer et être brave ». Malgré ses fautes, elle se classe tout de même 14e avec sa seconde monture avec 29,9 points.

Oliver Townend et Ballaghmor Class sont eux 2e avec 25,3 points, un joli résultat à souligner d’autant que le cavalier souffre toujours d’une blessure au dos. « Même s’il a déjà été premier et deuxième ici, il n’a que 12 ans et s’aguerrit encore à ce niveau. Il était très détendu et j’ai même dû un peu mettre des jambes au pas mais c’est un réel privilège de pouvoir monter un cheval d’un tel calibre ici », a-t-il dit au sujet de son cheval. Izzy Taylor, 3e avec 25,6 points, n’a elle non plus pas tari d’éloges sur Springpower : « C’est un cheval très prometteur, il est beau à regarder ce qui aide sur cette phase et il a des mouvements très amples, il n’est pas encore apte à les contrôler entièrement. Beaucoup est à venir de sa part ! ».

Un seul Tricolore dans le top 15

4e hier, Sébastien Cavaillon et Sarah d’Argouges finissent ce soir à la 13e place avec 29,8 points (avec une reprise peut-être sous-notée), réalisant la meilleure performance des Bleus : « Je suis très content puisque les juges n’ont pas donné facilement des bonnes notes et c’est un progrès par rapport à ce que nous avons fait à Badminton. Sarah est une bonne jument de dressage et a de bonnes allures, elle peut être très nerveuse, mais elle était de mon côté aujourd’hui. Je suis très content, la jument a joué le jeu et s’est très bien comportée. Il y a encore des améliorations à apporter mais je suis globalement très satisfait ».

Un peu moins de réussite en cette seconde partie de dressage pour les Français que la veille. Seule couple français à passer aujourd’hui, Clara Loiseau et Wont Wait ont dû subir l’arrivée de la pluie pendant leur reprise, au milieu de leur travail au galop. De la tension au pas et une erreur au premier changement de pied leur octroient 38,1 points de pénalité et une 48e place, ex-aequo avec Ariel Grald et Leamore Master Plan (USA). Si Wont Wait avait un bon niveau d’activité, ce n’était toutefois pas le cas hier de Toronto d’Aurois, monture d’Arthur Duffort qui a manqué d’un peu d’énergie et d’impulsion. Avec 39,7 points, le duo prend la 57e place juste devant leurs compatriotes Arthur Chabert et Goldsmiths Imber, 58e avec 39,7 points.

Cependant, tout reste à jouer avec le cross, très attendu et spectaculaire de demain. Rendez-vous à 12h15 (heure française) pour le premier partant. Arthur Duffort s’élancera à 12h35, suivi par Arthur Chabert à 11h59. Sébastien Cavaillon partira de la boîte de départ à 14h19 et enfin Clara Loiseau fermera la marche pour les Tricolores à 15h59.

Les résultats complets : ICI.