CCI 5*-L Lexington : Oliver Townend et Master Class réalisent le doublé
lundi 29 avril 2019

Oliver Townend Lexington 2019
Après 2018, une nouvelle victoire à Lexington en 2019 pour Oliver Townend © www.kentuckythreedayevent.com

Gagner le mythique concours complet de Lexington relève déjà de l'exploit. Le remporter deux fois d'affilée n'avait été réussi que par trois cavaliers dans l'histoire. Depuis cette nuit, Oliver Townend ajoute son nom au tableau d'honneur. A l'issue d'un hippique parfait aux rênes de Cooley Master Class, le n°1 mondial a défendu son titre acquis l'an passé au Kentucky.

Leader dès le dressage, auteur d'un sans-faute aux obstacles sur le cross, Oliver Townend n'avait pas le droit à l'erreur en entrant en piste avec Cooley Master Class pour l'ultime test de l'hippique au CCI 5*-L de Lexington. Moins d'une barre le séparait de son poursuivant Boyd Martin/Tsertserleg, qui venait d'offrir au public un magnifique parcours vierge de pénalité, laissant le suspens complet pour l'issue de ce 5* américain. 

Dans le viseur pour Oliver et Cooley Master Class ? Une deuxième victoire consécutive à Lexington. Au terme des 13 obstacles du parcours, le n°1 mondial et son Irish Sport Horse ont confirmé leur domination, ajoutant leurs noms à la courte liste des double vainqueurs coup sur coup de cette si difficile épreuve. Jusqu'ici, Bruce Davidson, Kim Severson et Michael Jung avaient réussi cet exploit. Une victoire historique pour le couple donc, mais qui sonne aussi comme une revanche sur les aléas du sport... Cooley Master Class, initialement acheté pour le champion olympique Andrew Nicholson, a rejoint dès ses 4 ans le piquet du cavalier britannique. "Il y a eu tellement d'efforts et d'investissement de toute l'équipe dans ce cheval. C'est vraiment un travail d'équipe, je n'ai fait que ma part. Master Class a eu une carrière en dents de scie mais nous avons finalement réussi à l'amener en top forme. Nous avons toujours cru en lui. Aujourd'hui, je n'ai eu qu'à appuyer sur les bons boutons au bon moment. Je ne pourrais pas être plus fier du cheval et de mon équipe !", ne cachait pas le héros du jour. 

Dernier à entrer en piste avant le dénouement, et bien qu'il défende son titre acquis en 2018, Oliver Townend reconnaissait que la situation était bien différente de l'an passé. "C'était bien plus facile l'année dernière puisque j'avais abordé l'hippique en 3e position ! Cette fois, c'est moi qui ai vu les autres avant de passer." Dans l'obligation de signer un parcours parfait pour s'imposer, le n°1 mondial a pu compter sur le respect de son acolyte : "Nous avons eu un sursis sur l'obstacle Land Rover, mais Master Class est un bon sauteur, quand l touche une barre, il le fat de manière très légère et s'excuse sur les six obstacles suivants. C'est définitivement le parcours le plus stressant que j'ai eu à faire et je suis juste heureux de ne pas l'avoir loupé pour lui."

Boyd Martin/Tsertserleg termine à la deuxième place tandis que Tim Price/Xavier Faer complète le trio de tête. 

Les résultats ICI