CCI *** Saumur : le doublé pour Christopher Burton
dimanche 20 mai 2012

saumur burton
Christopher Buron et Holstein Park Leilani © Les Garennes

On prend les mêmes et on recommence ! Ce sont des conditions exécrables dont nous voulons parler, puisque comme la veille, le saut d’obstacles dimanche matin s’est déroulé sous une pluie constante.

L’après midi fut bien plus calme, ce qui a arrangé tout le monde ! Après avoir eu des nouvelles, de Clayton Frédérics le cavalier Australien, qui va rester en observations durant quelques jours et pour Valentine Steeman la cavalière belge, qui souffre d’une fracture du bassin, le saut d’obstacles a pu débuter.  On a assisté à une belle lutte entre l’australien, Christopher Burton et le néo-zélandais Andrew Nicholsson. C’est Christopher  Burton qui s’impose avec son cheval le moins expérimenté Haruzac sans faute au CSO et qui prend aussi la seconde place avec Holstein Park Leilani. Un fabuleux doublé, pour ce jeune cavalier, qui a marqué de son empreinte le rendez-vous de Saumur. Sur la 3ème marche on retrouve une nouvelle fois le Kiwi, Andrew Nicholson avec Viscount George auteur de 2 fautes au CSO. Quatrième et premier Français, Donatien Schauly en selle sur Pivoine des Touches, réalisera une belle performance. Toujours coté « Bleu », Fabrice Lucas terminera au 10ème rang avec Nero du Jardin. Parmi les  autres classés, la palme revient, comme  à l’issue du cross aux Australiens,  avec Bill  Levett, qui place ses deux partenaires, One Two Many Nj et Hippolyte aux  5 et 6ème rangs. On soulignera  évidemment la belle résistance des couples Néo-Zélandais, avec  Nicholson qui place son deuxième partenaire Quinbo à la 9ème place, Mark Todd terminant pour sa part septième, avec deux fautes sur le saut d’obstacles.
Un gros rendez-vous, marqué par les deux  coups durs, pour Clayton Frédéricks et Valentine  Steeman, mais aussi par des conditions très délicates pour tout le monde. Ce que l’on peut retenir, c’est qu’il faudra, dans deux mois aux Jeux Olympiques, surveiller de prés, la formation Australienne, qui pourrait bien créer la surprise.

Boiteau de bout en bout
Dans l’autre épreuve, le CIC**, Arnaud Boiteau a dominé de la tête et des épaules. Avec évidement Quoriano Ene HN, le cavalier du Cadre Noir de Saumur, n’a jamais quitté le podium .Second derrière Karin Donckers, après le dressage, Arnaud et son partenaire ont confirmé , leur bonne entente. « Je pense que c’est un cheval qu’il faut monter au mieux de ses intérêts. En gros, je pense que Quoriano est une star, qui a encore besoin d’apprendre. Aujourd’hui, je reconnais que c’est une très grosse satisfaction, même s’il reste encore un jeune cheval. Gagner ici à Saumur, c’est une très belle performance. Nous essayons de lui donner de l’expérience, car il n’en a pas beaucoup. En fait on souhaiterait lui faire passer le cap des CIC3, dés cette année en courant septembre à Blenheim. » En ce qui concerne son autre partenaire, Parador du Foussal,  Arnaud Boiteau est également très satisfait. « En effet, Parador confirme aujourd’hui que c’est un cheval de format long. Il a moins de génie peut-être mais il confirme, qu’il est bien mieux lorsque le saut d’obstacles vient après le cross. »
Derrière Arnaud et Quoriano, on retrouve Karim Laghouag et Qurt de Montplaisir à la 2ème place, et la cavalière Belge Karin Donckers avec Lamicell Charizard au 3ème rang. Quand à Nicolas Touzaint, il prend la 4ème place avec Neptune de Sartène, et la 6ème avec Hildago de L’Isle.Un bon tir groupé des cavaliers Tricolores.

résultat ici