CCI Vernantes : Philippe Constantin, la passion chevillée au corps
dimanche 03 novembre 2019

Philippe Constantin et Nicolas Touzaint CCI Vernantes 2019
Pour la première édition de son CCI, Philippe Constantin a pu compter sur la présence de quelques unes des meilleures cartouches françaises, à l'instar de Nicolas Touzaint © Christine Marquenet

Philippe Constantin, organisateur, du premier concours complet international sur sa propriété de La Barbinière à Vernantes (49) a tout lieu d’être satisfait. Tous les cavaliers présents ont tenu à le remercier même si les conditions atmosphériques n’étaient pas au rendez-vous.

Philippe Constantin est  un passionné : « Je me suis intéressé au concours complet lorsque mes filles ont concouru dans cette discipline. Ensuite, j’ai construit quelques obstacles et, j’ai organisé ma première compétition en 2015 ». Depuis, ce travailleur acharné a déversé 2300 kg de sable sur les pistes de compétition et construit lui-même 125 obstacles de cross. Mais, il met surtout l’accent sur son équipe : « Nous avons la chance d’être épaulé par cinquante bénévoles qui nous sont très fidèles et des membres de jury présents, pour certains, depuis le début ». Du mercredi 30 octobre au samedi 2 novembre, 50 cavaliers -dont dix étrangers- ont participé aux trois épreuves internationales (de niveau une et deux étoiles). Mais, compte tenu des nombreuses pluies qui se sont abattues dans la région, le concours amateur qui devait avoir lieu le dimanche a été annulé

(Retrouvez ICI l'interview video de Catherine Agaesse-Bleuzen, présidente du jury )

CCI** : Carlile, Touzaint, Boiteau, Livio et Sans, au rendez-vous 

Dans le CCI 2*-L (format long), Thomas Carlile auteur d’une très belle reprise de dressage, notée 75.6 % (24.4) avec Spring Thyme de la Rose, conserve ses points et précède au classement final  Maxime Livio/Aquitain du Delta, l’Angevin Nicolas Touzaint/Diabolo Menthe, l’écuyer du Cadre noir Arnaud Boiteau avec le six ans Diamond Biboulet AA IFCE et à nouveau Maxime Livio/Waitangi Amazon. Laurent Bousquet affichait sa satisfaction après la 6e place de son élève japonais Atsushi Negishi avec Vinka’s JRA : « Ce concours est une très bonne préparation avant qu’Atsushi ne participe au CCI de  Pratoni », précise-t-il. « Le parcours était de qualité et intéressant. Il est juste dommage que les conditions climatiques aient un peu perturbé la fête. »

Dans le CCI 2*-S (format court), Thomas Carlile en tête dès le dressage avec Cadet de Béliard rétrograde à la seconde place suite à une faute au concours hippique. Eddy Sans s’impose avec son fidèle Tom du Cers. Le couple Hollandais Okke Peemen et Happy Lady monte sur la 3e marche du podium 

Une ponette s’impose dans le CCI* 

Dans le CCI 1*, le Saumurois Maxime Livio, en tête dès le dressage et sans incident sur le cross avec le six ans Dragon de Hus rétrograde finalement à la 4e place, pénalisé de trois fautes au concours hippique. « Je ne suis pas inquiet, Dragon est un cheval d’avenir. Il a été perturbé par le changement d’embouchure que j’ai choisi pour le CSO. Par ailleurs, mes trois autres chevaux se sont bien comportés dans le 2*. Ce concours est très utile. Il me permet de faire le point sur ces nouveaux chevaux et de prendre des informations pour préparer le travail hivernal. » Ce sont trois cavalières qui montent sur le podium. Ophélie Metz et sa ponette Nanette Villechaise , 4e du CCI* de Saint Quentin lors de sa dernière sortie, s'imposent. Lisa Hebrand qui participait à sa première compétition internationale avec Entracte de Champenotte et Lou Bernard/Jumpy Happy DB sont respectivement 2e et 3e.