CCI*** de Saumur : Laura Collett prend la tête - Samedi cross en direct sur cavadeos
vendredi 18 mai 2012

luhmuehlen collett rayef
Laura Collett et Rayef © www.scoopdyga.com

Beaucoup de changements dans le classement après cette deuxième journée de dressage. La britannique Laura Collett et son magnifique Rayef se sont confortablement installés en tête grâce à une très belle reprise tout en fluidité et dans l'impulsion.

Ils obtiennent la note de 38 points. Laura est évidemment très satisfaite mais explique qu'elle aurait pu faire encore mieux : « Le cheval était super à la détente puis il s'est contracté  sur le carré des dix minutes. Il y a d'ailleurs de grosses différences de notation entre les juges. » Déjà qualifiée pour les JO, Laura veut tout tenter pour rentrer à l'heure demain et réaliser une belle performance pour tenter une sélection : « Je sais qu'il y a beaucoup de bons chevaux en Angleterre alors la sélection n'est pas assurée. Sinon, j'irai à Burghley. »
La deuxième place du classement provisoire revient à la californienne Tiana Coudray (41,40 points) qui vient ce week-end en France pour la première fois. Elle adore d'ailleurs l'ambiance et la sympathie des gens ! Tiana explique qu'elle monte son cheval, Ringwood Magister' depuis ses 3 ans (il en a 11) et que c'est vraiment son cheval de coeur. Ce sera peut-être difficile pour elle de rentrer dans le temps car son cheval saute très fort sur le cross et qu'il a du mal à aller vers les obstacles en avançant.
Clayton Fredericks prend la troisième place du dressage en 44,20 points. Il se tient ainsi en embuscade pour essayer de rééditer son exploit de l'an dernier !
  Les couples français de la liste A, quant à eux, n'étaient pas venus en nombre à Saumur. Jean-Lou Bigot et Lotus de Gobaude sont 17ème. Nicolas Touzaint et Donatien Schauly, présents avec deux jeunes juments sont respectivement 5ème avec Princesse Pilot et 15ème avec Pivoine des Touches.
  Demain, place au cross ! Laura Collett nous a parlé d'un bon cross de trois étoiles (notamment avec un bon gué sur la fin du parcours avec une sortie directionnelle) et de la difficulté de rentrer dans le temps sur un terrain qui tourne, qui monte et qui descend comme celui de Saumur. Les français Fabrice Lucas et Donatien Schauly sont d'accord : le chronomètre sera donc certainement une des clefs du concours ! Selon Fabrice, il n'y a pas vraiment de juge de paix mais il va certainement y avoir des embûches un peu partout. Donatien ajoute que les difficultés sont progressives mais que certaines combinaisons demandent beaucoup de précision et vont faire leur travail.

Pour en juger vous même si vous en pouvez vous rendre à Saumur, rendez vous sur www.cavadeos.com pour suivre en direct le cross commenté par des spécialistes

Tous les résultats provisoires sur http://www.saumur.org/

Photo d'archive