CIC Londres: Piggy French domine le test
mardi 05 juillet 2011

londres- test- Ostholt Franck
Franck Ostholt et Sir Medicott à quelques miles de la ville de Londres © Dirk Caremans

Sur les 2800 m du tracé dessiné dans Greenwich Park, marqué surtout par deux impressionnants dénivelés du haut desquels on a une vue imprenable sur la Tamise et sur la City, Peggy French n’a pas eu de mal à conserver la pôle position acquise dès le dressage.

D’ailleurs, le parcours et les obstacles proposés par Sue Benson pour ce test olympique de niveau deux étoiles n’ont pas causé de gros chamboulements et au total n’auront écarté de la course que trois concurrents et généré quatre autres incidents (refus) et une seule chute, celle du Polonais Lukasz Kazmierczak. C’est que le mot d’ordre de la FEI pour ce test était avant tout « sécurité ». Pas question d’attiser les passions un an avant le grand rendez vous. Les mouvements d’humeur des amis et voisins de Greenwich Park qui n’ont toujours pas digéré qu’on leur ait imposé les Sports Equestres et le pentathlon moderne dans leur pré carré, ne sont pas complètement éteints. Et puis il y a le risque d’accident et les préjugés de la société par rapport au concours complet qui étaient absolument à éviter… Tout cela s’est traduit par une épreuve moyennement suivie par le public et encore moins par la télévision.
Il sera toujours temps de découvrir le vrai « format » de la compétition le 30 juillet 2012 !
Dans ces conditions les parcours sans faute et sans dépassement de temps de Donatien Schauly (Pivoine des Touches) et Denis Mesples (Olipper Schervil) leur ont permis de remonter sensiblement au classement provisoire et de s’installer respectivement aux treizièmes et vingt-deuxièmes places. Des progressions qui ne permettront hélas pas de rattraper les points perdus au dressage .En revanche, ils repasseront le Channel avec de vrais repères pour l’an prochain, qu’ils soient de la partie –on le leur souhaite- ou non. 

A voir les interviews de Piggy French, leader après le dressage et après le cross, de Donatien Schauly,maxi sur le cross et remonté à la 13ème place ainsi que Denis Mesples, maxi sur le cross, actuellement 22ème.