CICO : Michael Jung et les autres
vendredi 23 mars 2012

cico Michael Jung et Sam
Michael Jung et Sam

Incroyable Michael Jung qui place ses trois chevaux aux trois premières places du dressage avec dans l'ordre Sam, Leopin et River of Joy. Il domine tellement son sujet qu’il y a vraiment lui et les autres ! Avoir, sa reprise avec Sam !

Même Clayton Fredericks n'a pas pu rivaliser, malgré la qualité de son Bendigo qui montre beaucoup de souplesse et d'amplitude dans tous les mouvements. Il obtient 42,2 soit la 5ème place derrrière le britannique Rodney Powell dernier à dérouler et auteur lui aussi d'une belle reprise avec Happy Go Lucky à 41,6. Mais le seul à être descendu en dessous des - 40 (soit un pourcentage supérieur à 74%) est le champion du monde Michael Jung. Michael qui démarrait là ses trois chevaux de tête craignait d'avoir des difficultés sur le terrain en herbe mais Sam, Leopin et River of Joy  sont très bien comportés  "Je ne peux pas dire que l'un soit plus facile à monter que l'autre. Ils ont tous les trois des personnalités différentes et cela peut paraître évident mais l'important est de bien les connaître pour les détendre et les monter en fonction de leur spécificité et je suis très heureux que les juges les aient appréciés tous les trois" explique Michael qui mène aussi le CCI* avec ses deux chevaux (Halunke devant Rocana).  Laurent Bousquet qui l'observait en tribune était impressionné "je me suis attaché à regarder uniquement le cavalier. Le contact avec son cheval est constant et identique du début à la fin de sa reprise, à chaque foulée il agit mais toujours dans une absolue discrétion." Même son de cloche du côté des juges français Nathalie Carrière et Pascal Laurençon qui officiaient sur ce trois étoiles aux côtés de l'Allemand Helmut Mett : "ce qui fait la différence avec les autres ce ne sont pas ses chevaux mais la qualité de son équitation".  Quant à Fabrice Lucas , meilleur tricolore 10ème avec Keep du Mesnil (47,2) il ajoute "Michael Jung c'est Monsieur, ses reprises sont tirées au cordeau, il maîtrise parfaitement son sujet et malheureusement pour nous dans les trois tests !". Si Michael n'avait pas encore eu le temps de faire la reconnaissance du cross du trois étoiles, il confiait qu'en tout cas pour Leopin ce cross servirait de test pour savoir s'il l'engage ou pas sur Badminton. Quant à Fabrice dont le cheval Keep du Mesnil recourt à ce niveau après une arrêt pour blessure - "en 2011 j'ai juste couru en fin de saison le 1 étoile de Lignières et la pro élite de Jardy - le cross démarre fort  avec le gué du Grand Parquet qui arrive vite , après dans le sous bois il n'y a pas de difficulté et ensuite il y a de nouveau un bon gué sur la Salamandre avec une pointe en sortie."
Après Fabrice au classement du dressage on trouve ensuite côté français, Stanislas de Zuchowicz 16ème à 48,8 avec Quirinal de la Bastide assez satisfait de son travail au trot mais qui perd des points au galop - voir interview ci dessous. Pour Laurent Bousquet "Quirinal a une vraie locomotion et Stanislas le laisse maintenant bien passer au trot mais n'ose pas faire de même au galop. Il faudra améliorer ce point notamment en tournant sur des concours de dressage".  Juste après Stanislas on trouve Karim Laghaoug 17ème à 50 malgré une faute de tracé avec Pyromane de Brioux  "un cheval qui a du potentiel " indique Laurent Bousquet .
A suivre cet après midi le cross du CCI* et demain à partir de 13h le cross du CIC*** que Pierre Michelet a construit "dans l'autre sens par rapport à 2011 et plus facile car beaucoup de chevaux démarrent ici" indique t'il.

Le classement ici