Ch-Eu Luhmühlen : l'Allemagne domine, la France 4e
vendredi 30 août 2019

Christopher Six et Totem de Brecey Ch Eu Luhmuhlen 2019
Christopher Six et Totem de Brecey © Eric Knoll

Sacré démarrage des Allemands lors du test de dressage, qui a pris fin aujourd'hui aux championnats d'Europe de concours complet à Luhmuhlen. Trois cavaliers Outre-Rhin se classent dans le Top 5, ce qui place logiquement l'équipe en tête. La France pointe à la 4e place du provisoire.

L’Allemagne domine largement le dressage de ces championnats avec un total par équipes de 68,90 pts, loin devant ses concurrents, et trois de ses cavaliers dans les 5 premières places. Avec en tête, en toute logique Michael Jung / fischerChipmunk FRH, qui court pour une quatrième médaille d’or européenne, et Ingrid Klimke / SAP Hale Bob OLD, qui, elle, veut rééditer sa victoire de Strezgom en 2017. Si la 2e place de la Grande-Bretagne est également logique (85,70 pts), la surprise est à mettre au compte de la Belgique, 3e à seulement 5,20 pts des Britanniques, grâce notamment aux belles prestations de Karin Donckers / Fletcha van’t Verhaof, et de Laura Loge / Absolut Allegro, 11e ex æquo. A la recherche de leur qualification olympique, ce championnat est capital pour les Belges. La France, 4e, est en embuscade à 1,90 pts de ces derniers.

Belles prestations tricolores 

Les deux derniers Français à s'élancer, Christopher Six / Totem de Brecey (28,40 pts), en individuel, et Nicolas Touzaint / Absolut Gold HDC (31,60 pts), quatrièmes de l’équipe, ont largement rempli leur contrat.  Une excellente reprise pour Christopher Six : "la meilleure que j’aie déroulée avec Totem", explique le cavalier, "A chaque fois, il manquait un petit quelque chose, un changement pied raté, une pirouette collée. Là, il a réussi tous les mouvements et même s’il n’a pas la meilleure locomotion du monde, il est très expressif et je peux vraiment aller chercher les points. J’espère qu’il sera encore meilleur en 2020 !". Une analyse partagée par l’entraîneur de dressage, Serge Cornut : "Je suis très content. Christopher a vraiment travaillé, monté et répété aux ordres. Le travail paye".

Quant à Nicolas Touzaint, il reconnaît qu'Absolut Gold, le plus jeune de la compétition (9 ans) a beaucoup progressé lors du stage de Granville, mais a commis des fautes par manque d'expérience. "C’est dommage, je suis un peu déçu de mon travail au trot. Il était un peu trop contracté, c’est aussi dû à son inexpérience à ce niveau, mais techniquement tout progresse".

Demain, jour de cross et au regard du peu d’écart entre les notes, le classement devrait être bousculé, sauf certainement pour les habitués du podium. Les Français ont une carte à jouer et pourraient, pourquoi pas, se retrouver comme en 2011 dans ces mêmes lieux, avec une médaille d’argent.

En attendant, il faudra couvrir les 26 combinaison et 40 efforts en 10’10. Un parcours que tous les cavaliers et coaches estiment techniquement difficile. Premier à partir à 10 h.

Résultats et liste de départ ICI