Ch-Eu Strzegom : l’équipe de France conserve sa deuxième place après le cross !
dimanche 18 août 2019

Lisa Gualtieri et O Ma Doué Kersidal Championnat europe poney 2019 Strzegom
Lisa Gualtieri et O Ma Doué Kersidal, 2e au provisoire individuel, ont largement contribué à la 2e place provisoire de l'équipe de France © Pauline Bernuchon

L’équipe de France d’Emmanuel Quittet tient son rang parmi les nations leaders du concours Complet sur poney. A l’issue du test de cross, les Bleuets conservent leurs 2e place, à 9,3 points des insatiables Britanniques. Au classement individuel, le pilier Lisa Gualtieri est aussi 2e avec O Ma Doué Kersidal.

Vendredi, à l’issue du test de dressage, les tricolores étaient déjà en embuscade. « Pour gagner les championnats d’Europe, et c’est notre objectif, c’est absolument essentiel !», rappelait à sa troupe le sélectionneur national Emmanuel Quittet. Bonne dernière après la première partie, jeudi soir, l’équipe est remontée à la deuxième place suite au passage de deux de ses piliers, brillants sur le rectangle. Louise Petitjean associée à Versailles des Morins (-31) et Lisa Gualtieri aux rênes de son étalon O Ma Doué Kersidal (-27,9) n’ont pas déçu. Avec le -34,8 de Jonas de Véricourt (Vidock de Berder) et le -37,5 de Lilou Ducastaing (Winnetou) – effrayé par le décor – l’équipe de France pointait à 93,7 points. Un écart de 5,3 points la séparait des insatiables Britanniques, provisoirement leaders. Les Allemands, 3e, la talonnait de très près (0,1 point !).

Un cross technique attendait les cavaliers hier à Strzegom. 24 sans-faute sur 42 partants et seulement 7 maxi : le cross polonais, jugé technique, a fait du tri. Si les premiers à s’élancer n’ont pas éprouvé de difficulté, il n’aura pas fallu attendre très longtemps pour comptabiliser les dérobades et les éliminations, au nombre de 10. Cette épreuve de fond était composée de 24 obstacles dont 7 combinaisons. Pour nos Tricolores, unanimes quant à son côté technique (sans être énorme comme à Bishop Burton), la consigne était de prendre une seule option parmi les nombreuses proposées.

Lilou Ducastaing a accompli à merveille son travail d’ouvreuse. Avec son excellent crosseur Winnetou, elle n’est pas passée loin d’être maxi (0,8 points). Elle remonte à la 15e place. Jonas de Véricourt, actuellement 13e au classement provisoire, puis Louise Petitjean, 12e, suivie par la dernière cartouche Lisa Gualtieri en ont ensuite fait de même, ajoutant entre 2 et 3,6 points de pénalités de temps avec leur monture respective, Vidock de Berder, Versailles des Morins et O Ma Doué Kersidal. Meilleure française sur le rectangle, Lisa en a profité pour grapiller deux places. Avant l’hippique, elle occupe la 2e marche du podium provisoire, à 1,1 point de la leader Britannique, Daisy Bathe associée au champion d’Europe de Kaposvar, l’étalon Allemand SF Detroit (-28,8). L’Italienne Camilla Luciani, en selle sur Camelot Damgaard, est 3e à 0,2 point de Lisa. Tout se tient donc dans un mouchoir de poche… Deuxième, c’est aussi la place qu’occupe l’équipe de France, à 9,3 points de la Grande-Bretagne.

Enfin, Chloé Gualtieri, cartouche individuelle, fait une remontée de 7 rangs et s’installe à la 8e place. Aux rênes de son fantastique Virtuose Teakitina, la jeune cavalière qui court ses premiers championnats d’Europe, réussit même à rentrer dans le maxi. Moins de chance en revanche pour Manon Marin : victime d’une dérobade sur la combinaison du gué aux rênes d’Urgence de Bel’Air, elle est 26e.

Depuis 2013, jamais les tricolores ne sont revenus des championnats d’Europe sans une médaille par équipe autour du cou et au regard du niveau des couples alignés cette année, gageons que l’histoire se répète…

Les résultats ICI