Complet : La Chine, la Thaïlande et la Pologne sont qualifiées pour les Jeux Olympiques de Tokyo
vendredi 07 juin 2019

Alex Hua Tian/Don Geniro a empoché la deuxième place sur le CCI 3*L de Saumur, permettant ainsi à la Chine de qualifier une équipe pour les Jo de Tokyo en concours complet. une première dans l'histoire de la discipline ! © Ouest Image

La Chine, la Thaïlande et la Pologne ont obtenu leur ticket d’entrée pour l’épreuve de complet des Jeux olympiques de Tokyo 2020 lors des concours organisés à Saumur, le weekend dernier et Baborówko, en Pologne, ce weekend.

Bien que la Chine et la Thaïlande aient déjà qualifié quelques uns de leurs pilotes en individuel lors des Jeux précédents, l’année prochaine ce sera la toute première fois que ces deux nations auront chacune une équipe olympique de concours complet au départ. Pour ce faire, elles ont respectivement terminé deuxième et troisième du CCI 3*L de Saumur, épreuve qualificative désignée par la FEI pour les groupes olympiques F et G, qui couvrent l’Afrique et le Moyen-Orient ainsi que l’Asie du Sud-Est et l’Océanie. Hong Kong a terminé quatrième alors qu'un seul de ses trois partants s'est qualifié pour la phase finale de saut d'obstacles.

Le Japon, déjà assuré d’un départ à domicile l’été prochain en tant que pays organisateur, talonnait la Chine après le test de cross conçu par Pierre Michelet, samedi, mais a retrouvé l’avance, qu’il avait établie dans l’arène de dressage, à l’issue du saut d’obstacles, pour prendre la première place en totalisant 6.1 pénalités de moins que les Chinois. Ces derniers, sous la houlette d'Alex Hua Tian, qui compte déjà deux participations olympiques et qui a notamment terminé huitième des Jeux Rio en 2016 avec Don Geniro, a empoché la deuxième place et par là même leurs billets pour Tokyo (retrouvez en vidéo ci-dessus la réaction du cavalier à Saumur). Le cavalier, qui a fait ses débuts aux Jeux olympiques à l'âge de 18 ans à Beijing en 2008, et toujours associé à l’expérimenté Don Geniro, a bien tenté de remporter l’épreuve en individuel mais a finalement écopé de quatre fautes dans le dernier test, laissant la victoire au tricolore Jean Lou Bigot, champion d'Europe en 1993, avec Aktion De Belheme. La Thaïlande, s’est classée troisième, s’inscrivant ainsi également sur la liste olympique de 2020.

Double victoire polonaise à domicile

Le Polonais Pawel Spisak, comptant déjà quatre participations olympiques, a mené son équipe à la victoire à domicile à Baborówko - lieu de l’épreuve qualificative pour le Groupe C olympique, couvrant l’Afrique et le Moyen-Orient, l’Asie du Sud-Est et l’Océanie - et a permis à la Pologne de se qualifier pour les Jeux de l’an prochain. Le pilote de 37 ans, a de plus signé une belle performance individuelle en devançant le double champion olympique, l'Allemand Michael Jung en selle sur Fischerchipmunk FRH.

La Biélorussie et la Russie avaient également envoyé des équipes à Baborówko. Cependant, seuls deux Biélorusses et un Russe sont venus à bout des trois tests et n’ont donc pas inquiété les Polonais.

Encore des places restantes 

La Grande-Bretagne, l’Irlande, la France, l’Allemagne, l’Australie et la Nouvelle-Zélande se préparent depuis un moment déjà pour Tokyo, puisqu’elles ont toutes obtenu leur qualification olympique aux Jeux équestres mondiaux de Tryon, l’an dernier. La délégation japonaise, en tant que pays hôte, est automatiquement qualifiée, mais sa victoire à Saumur a montré qu’elle ne sera pas présente pour faire figuration l’été prochain.

Si trois nouvelles participations ont donc été attribuées ces deux derniers semaines, il reste encore des places disponibles pour cinq autres équipes pour atteindre le quota maximal de quinze, soit vingts couples supplémentaires pour obtenir le nombre de soixante-cinq partants.

Les Jeux panaméricains de Lima au Pérou, début août, et les Championnats d’Europe à Luhmühlen, en Allemagne, fin août, seront les dernières occasions pour les retardataires de se qualifier. Enfin, la nation la mieux classée à la fin du circuit des Coupes des Nations 2019, qui se terminera à Boekelo, aux Pays-Bas à la mi-octobre, décrochera le dernier billet.

(Si vous rencontrez des difficultés pour lire la video, cliquez ICI)