ERM Jardy : la victoire surprise de Gireg Le Coz
dimanche 14 juillet 2019

Gireg Le Coz Aisprit de La Loge ERM Jardy 2019
A Jardy, Gireg Le Coz a signé la plus belle victoire de sa carrière en s'imposant dans l'ERM avec Aisprit de la Loge © Claude Bigeon

Dimanche 14 juillet 2019, jour de la fête nationale, restera une date ancrée dans la tête de Gireg Le Coz. Il remporte l’étape de Jardy de l’Event Rider Masters alors que Thibaut Vallette était en tête à l’issue de l’hippique du matin.

9h30, l’Allemande Anna-Katharina entrait en piste avec DSP Quintana P. Premier couple à s'élancer sur l'hippique, il écopait d’une barre et de temps dépassé. Le parcours de Serge Houtmann annonçait la couleur. Finalement, ils seront onze à réaliser le parcours parfait, sans-faute et dans le temps. Partis dans l’ordre inverse du classement après le dressage, les meilleurs couples partaient en dernier. Mais l’Allemand, Felix Etzel/Bandit 436, quatrième après le dressage écope de huit points sur l’hippique et le troisième, l’Australien William Levett/Shannondale Titan prennent une barre au passage. Comme d’habitude, l’hippique rebat les cartes. Thibaut Vallette/Qing du Briot ENE HN restent en tête malgré un peu de temps dépassé devant la Britannique Gemma Tattersall/Quickloock V puis le Suisse Felix Vogg/Colero, tous les deux sans-faute dans le temps. Suivent la Britannique Sarah Cohen/Treason, le Néo-zélandais, Tim Price/Falco, la Britannique Laura Collett/Dacapo et le deuxième meilleur français Gireg Le Coz/Aisprit de la Loge.

Un cross technique

A peine quelques heures pour changer d’équipement et se préparer pour l’ultime test, le cross de Pierre Michelet. 13h, le premier couple s’élançait, le Britannique Tom McEwen/CHF Cooliser, sans-faute à l’hippique, il écope de 13,2 points sur le cross. Trois couples ont décidé de ne pas repartir sur le cross : Karim Florent Laghouag/Punch de l’Esques, Emily King/Brookleigh et Sidney Dufresne/Tresor Mail. Un cross assez technique qui cause l’élimination de la Britannique Izzy Taylor/Springpower, l’abandon de Raphael Cochet/Sherazad après une dérobade en fin de parcours. Sale coup pour Camille Lejeune avec Tahina des Isles qui se blesse en fin de parcours sur la triple Brush. Blessée à un postérieur, elle sera évacuée par le van du vétérinaire. A priori pas de fracture, mais une saison bien compromise et l’espoir d’une sélection pour les Europe qui s’envole. Et au final, ils n’ont été que deux à rentrer dans le temps et sans pénalité : Gireg Le Coz/Aisprit de la Loge et le Suisse Felix Vogg/Colero. Thibaut Vallette/Qing du Briot ENE HN rentrent sans-faute, mais avec 12,4 points de pénalité. Le couple réalise un beau parcours, mais le cavalier a joué la carte de la sagesse en assurant. Cela le fait reculer à la dixième place. Dans le jeu des chaises musicales après le cross, Alexander Bragg/Alcatrz arrive au pied du podium et Arnaud Boiteau/Quoriano ENE HN recolle au peloton de tête avec une cinquième place.

Voilà une super victoire du Français Gireg Le Coz (voir ITV vidéo ICI) qui s’impose (28,2 pts) de peu sur l’étape de Jardy de l’ERM devant la Britannique Gemma Tattersall/Quicklook V (28,3 pts) et le Suisse Felix Vogg/Colero (29,8 pts).

Cette étape de l'ERM permet à Thierry Touzaint, sélectionneur national, d'y voir plus clair dans sa sélection pour les Europe, même si certains couples en lice sont encore à voir à Aix-la-Chapelle la semaine prochaine. « Dans les chevaux en vue, ceux de Thibaut Vallette et Maxime Livio ont très bien couru, il y a une déception pour Tresor Mail, qui n’a pas fait une belle reprise ni un beau concours du coup n’est pas parti sur le cross. Pour Gireg Le Coz, c’est la plus belle victoire de sa carrière devant un beau plateau. C’est vrai que c’est un cheval qu’on avait remarqué depuis un petit moment, il y avait des réglages à faire et petit à petit le couple a beaucoup progressé. C’est un cheval qui a du potentiel sur le plat, qui saute bien. C’est plutôt intéressant pour l’avenir, mais pour l’instant, il n’a pas encore fait de format long. Quoriano, lui, ne fait que confirmer que c’est un cheval sérieux. La grosse déception vient de la jument de Camille Lejeune. On ne sait pas dans quel délai elle va se remettre de cette blessure (la jument s'est blessé sur la combinaison du triple brush, ndlr). »

Encore un peu de patience pour connaître la sélection tricolore pour les championnats d’Europe. A suivre, Aix-la-Chapelle, le dernier concours des frenchies avant le verdict du sélectionneur.