Galan prend les devants à Tartas
dimanche 04 mars 2007

fbleau6-touzaint-galan 1
Nicolas Touzaint et Galan de Sauvagère - Ph. Cosinus Prod

Une première très serrée…. ! A Tartas entre ondées, mais aussi beau temps notamment pour la seconde journée, la lutte a été très sérieuse entre les cinquante deux prétendants au premier podium de la saison.

Comme chaque année d’ailleurs, c’est le saut d’obstacles, qui a joué à merveille son rôle, avec seulement sept sans faute.Evidement on attendait lors de cette première sortie, « l’écurie Touzaint », qui présentait quatre de ses représentants. Avec Galan de Sauvagère, le cavalier Angevin n’a laissé le soin à personne de mener l’épreuve et a montré qu’après avoir parfaitement bien terminé la saison passée, le couple entendait bien repartir sur les mêmes bases.Mais les belles notes de ce premier week-end du mois de mars ont aussi été attribuées à Expo du Moulin, 2ème avec Arnaud Boiteau, sans oublier Jolly Hope Treille , 3ème avec Cédric Lyard, et Espoir de La Mare Ecolit, 4ème avec Jean Teulère

« Je tenais à gagner cette épreuve, et à la dédier à mon grand-père maternel Denis Mercier qui nous a quittés en début de semaine. Ce sont les aléas de la vie, mais c’est terrible de voir partir un proche. Cette victoire, elle est pour lui… » confiait Nicolas Touzaint. Fier de sa belle sortie Landaise, le jeune cavalier Angevin, qui réalise le doublé, victoires en 2006 et 2007, a d’ailleurs annoncé dans la foulée, qu’il serait à Fontainebleau, fin mars avec ses quatre partenaires, et que normalement, Hildago de L’Ile, 5ème à Tartas, effectuerait ensuite le voyage de Badminton en mai prochain. Nicolas a également classé Hethi Bey qui, prend la septième place et Tatchou qui malgré deux barres au saut d’obstacles, termine quatorzième. Une grande satisfaction pour le cavalier bien sûr, mais aussi pour le coach français, qui s’est félicité de retrouver aux quatre première places , « son » équipe Olympique, Touzaint, Boiteau, Lyard et Teulère. « C’est la première fois que les quatre premiers sont les quatre de l’équipe présentée à Athènes. C’est bien et cela nous prouve que nous sommes sur la bonne voie. D’autant que derrière, les jeunes, comme Pierre Marie Dubois, ou encore Anaïs Perles, poussent…C’est encourageant pour notre discipline…. » assure Thierry Touzaint.

Photo d'archive par Cosinus Prod