Haston d'Elpegère sous la selle de Nicolas Touzaint
mercredi 09 mars 2011

haston
Haston d'Elpegère © Scoopdyga

L'anglo arabe Haston d'Elpegère, propriété du marchand Franck Guittard a rejoint les écuries de Nicolas Touzaint depuis le mois de février.

A 16 ans le fils de Tassili d'Elpegere a déjà une belle carrière derrière lui : avec Jean-Renaud Adde principalement avec lequel il fut 3ème du championnat des 6 ans en 2001, obtint de nombreux classements en trois étoile, courut le championnat du monde en 2006 (29ème), le CCI**** de Pau en 2007 (10ème) et les Jeux Olympiques de Hong Kong où il fut malheureusement éliminé sur le cross pour chute de son cavalier. Franck Guittard le confiait ensuite au jeune Benjamin Massie qui courait notamment en 2010 le prestigieux CCI**** de Badminton (30ème). L'histoire de ce cheval très talentueux sur le cross mais plus délicat sur les autres tests va peut être prendre un autre tournant en 2011 puisqu'il a rejoint récemment les écuries de Nicolas Touzaint : "J'ai eu des propositions d'achat mais finalement mon plaisir aujourd'hui c'est de le voir courir" explique son propriétaire "Je l'ai amené à Nicolas  fin février et il va démarrer sur la Pro 3 de St Mars d'Outillé ce week-end puis ensuite courir le CIC** de Rodez. On verra après ce qu'il en pense mais l'objectif est qu'il tourne sur le circuit international en trois, quatre étoiles plutôt que sur le circuit du Grand National"Nicolas Touzaint confirme : " il est à la maison depuis à peine trois semaines et avec mon déplacement à Tartas je n'ai pas eu beaucoup le temps de le monter. C'est vraiment ces deux prochaines semaines que je vais le découvrir. Il est en tout cas en pleine forme pour un cheval de seize ans. Je vais voir comment je me sens avec lui sur ces deux concours de St Mars et de Rodez et faire le point avec Frank après. Je sais qu'Haston a un très bon mental sur le cross mais qu'il est délicat en dressage. A l'obstacle il a bien progressé mais il est évident que c'est un cheval qui va tirer son épingle du jeu sur des grosses épreuves où le cross a toute son importance plutôt que sur des épreuves du Grand National surtout si on a le type de parcours de CSO qu'on a eu dimanche à Tartas . Pour mois il était trop gros avec des combinaisons trop courtes. Franchement j'ai été choqué. J'ai eu la chance de faire sans faute avec mes chevaux mais il faut garder à l'esprit que l'on fait du complet." déclare Nicolas Touzaint que l'on retrouvera également à Rodez avec Midnightsong de Theol et Pepsy du Thil, deux chevaux qu'il souhaite qualifier pour le CCI** de Compiègne.