Isselhook’s First Sight et Dorotheental’s Canela, nouveaux champions des 5 et 6 ans en Allemagne
vendredi 27 septembre 2019

Isselhook’s First Sight
Isselhook’s First Sight, le nouveau champion d'Allemagne des 5 ans, sous la selle Sophie Leube © Lars Lewandowski & Maria Burczyk

Les championnats des jeunes chevaux allemands, les « Bundeschampionate », se sont tenus du 4 au 8 septembre à Warendof. Retour sur les futures stars du complet.

Les 5 ans

15 couples parmi les 42 concurrents ont eu le droit de prendre le départ de la finale du championnat des 5 ans. Formé par Sophie Leube, Isselhook’s First Sight (Trak, Lossow x Hibiskus) a fait une bonne reprise de dressage (8,4). Sur le cross qui comptait 1 600 m et 19 obstacles, l’étalon du Gestüt Isselhook a réalisé une véritable démonstration si bien que les juges lui ont donné la note de 9,2. Après la remise des prix, l’entraîneur allemand, Hans Melzer, a affirmé : « Il mérite la victoire. A cet âge-là, on ne peut pas attendre mieux. » 

La jument Geniale (holst, Cascadello II x Clarimo), née au Gestüt Dorotheental, a montré un bon comportement et du courage selon sa cavalière Lotte Palmgren. Elle s’est vue décerner le titre de vice-chamionne.

A peine rentrée du championnat d’Europe de Luhmühlen, Sandra Auffarth a emmené Bounce 6 (OS, Balou du Rouet x Sevillano xx) à Warendorf. Il s'agit d'un hongre issu de son élevage familial. Le couple a gagné la qualificative et s’est classé 3e de la finale. 

Les 6 ans

Parmi les 26 partants, 10 seulement ont couru la finale des 6 ans. La jument Dorotheental’s Canela (holst, Cormint x Cassini I), 3e de la qualificative, a su remonter à la 1ère place lors de la finale pour la  joie de son naisseur, le Gestüt Dorotheental, et de son propriétaire, Udo Renz. L’année dernière, Canela avait été 2e des 5 ans.

Le titre bien mérité de vice-championne est revenu à Fleure R (holst, Casquetto x Lorentin I), montée par Lotte Palmgren de l’écurie Peter Thomsen. La prestation fluide et rapide de la jument sur le cross a été notée à 9,1. A noter que cinq des sept finalistes classés sont inscrits au stud-book Holstein.